Les voeux présidentiels diffusés sur mobile

  • A
  • A
Les voeux présidentiels diffusés sur mobile
Partagez sur :

Le message enregistré du président sera cette année enrichi d'un court générique d'une vingtaine de secondes.

Après quelques jours de vacances sous le soleil marocain, Nicolas Sarkozy donnera jeudi soir à 20 heures le coup d’envoi des cérémonies de vœux pour la nouvelle année. Un rendez-vous important pour le chef de l’Etat (sa prestation télévisuelle a été suivie l’an passé par plus de 10 millions de téléspectateurs) mais qui intervient dans un climat tendu, sur fond de chômage persistant et de revers sur la taxe carbone.

Soucieux depuis le début de son quinquennat de donner un coup de jeune à des vœux jugés trop traditionnels, Nicolas Sarkozy innove encore cette année. Après un direct en 2007, resté sans suite, et un déménagement dans le décor de la bibliothèque de l'Elysée en 2008,le message enregistré du président sera cette année enrichi d'un court générique. D'une vingtaine de secondes, ce clip d'ouverture, sur fond de Marseillaise, sera constitué d'images "qui symbolisent la France", dit-on à la présidence, notamment de la patrouille de France ou des cérémonies "franco-allemandes" du dernier 11 novembre.

Nouvelles technologies oblige, le discours sera diffusé, en même temps qu'à la télévision, sur internet sur le site de la présidence ou sur téléphone portable. Nicolas Sarkozy prononcera ensuite son allocution en plan très serré, avec pour seul fond les drapeaux tricolore et européen.

Sur le fond, le propos présidentiel sera largement consacré à la situation économique et sociale. Le chef de l'Etat pourrait aussi profiter de sa tribune pour défendre "sa" taxe carbone, après le camouflet infligé par le Conseil constitutionnel en censurant une mesure dont il avait lui-même comparé l'importance à l'abolition de la peine de mort.