Les visites nocturnes d’Ayrault

  • A
  • A
Les visites nocturnes d’Ayrault
@ Twitter de Jean-Marc Ayrault
Partagez sur :

PHOTO - Le Premier ministre a rendu visite à des ouvriers sur un chantier.

Qu’on se le dise, Jean-Marc Ayrault est au boulot. Lundi, il jouait du djembé avec des enfants dans les jardins de Matignon. Et dans la nuit de lundi à mardi, le Premier ministre s'est rendu sur un chantier du futur tramway T6 Châtillon-Viroflay, à Vélizy-Villacoublay, dans les Yvelines. Une visite sur le thème de la prévention et de la prise en compte de la pénibilité au travail.

Le Premier ministre prépare le terrain. La pénibilité au travail "est au cœur de la concertation sur la réforme des retraites que prépare le gouvernement", a-t-on souligné à Matignon, tout en insistant aussi sur l'angle de "l'amélioration des conditions de travail et de la santé des salariés". Jean-Marc Ayrault était accompagné des ministres Marisol Touraine (Affaires sociales) et Michel Sapin (Travail). Un gouvernement sur le pont, en somme.

"Cette réforme est nécessaire"

Une piste est d'ailleurs à l'étude : le compte individuel-pénibilité. "La question de la pénibilité, nous en parlons depuis des années mais c'est la première fois qu'elle est abordée avec autant de précision", a déclaré le Premier ministre, soulignant que le gouvernement s'était "saisi", à l'instar des partenaires sociaux, de la proposition du rapport Moreau d'un compte-épargne lié à la pénibilité. "Les 26 et 27 août je vais à nouveau recevoir syndicats patronaux et salariés, nous reparlerons de cela", a rappelé le Premier ministre. "Je n'annonce rien puisque les décisions seront prises au Conseil des ministres du 18 septembre mais nous avançons vers la décision", a-t-il ajouté, avant de conclure : "cette réforme est nécessaire".