Les villepinistes lâchent Villepin

  • A
  • A
Les villepinistes lâchent Villepin
@ Europe 1 / MAXPPP
Partagez sur :

Bruno Le Maire, ancien directeur de cabinet de l'ex-Premier ministre, s'est dit désolé sur Europe 1.

Dominique de Villepin est-il allé trop loin dimanche ? En affirmant sur Europe 1 que "Nicolas Sarkozy est l'un des problèmes de la France", l'ancien Premier ministre s'est démarqué de son camp. Critiqué par l'UMP, Dominique de Villepin est aussi abandonné par ses proches.

Lundi matin, son ancien directeur de cabinet, l'actuel ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire, a jugé sur Europe 1 ses propos "outrageants". Le ministre, qui n'avait fait aucun commentaire vis-à-vis de Dominique de Villepin depuis son entrée au gouvernement, est sorti de sa réserve. "Ce sont aussi des propos qui sont violents à l'égard de l'ensemble du gouvernement et à l'égard de toute la majorité. (...) Cela me désole", a-t-il ajouté.

"Je ne suis pas dans la tête de Dominique de Villepin"

"Les attaques personnelles, en particulier les attaques contre le président de la République, c'est à l'opposé de l'idée que je me fais d'un engagement politique. On ne progresse pas dans la critique personnelle", a dit l'ancienne plume de Dominique de Villepin. "Je ne suis pas dans la tête de Dominique de Villepin", a-t-il ajouté.

Georges Tron, secrétaire d'Etat à la Fonction publique, est lui ausi sorti de sa réserve. Il a regretté lundi sur Europe 1 l'attitude de Dominique de Villepin. "Nous l'avons soutenu, aidé, accompagné ces dernières années dans les moments difficiles et on s'aperçoit qu'en réalité aujourd'hui, il coupe les ponts avec tout le monde, et avec les plus proches d'entre nous", a-t-il dit. "Dominique de Villepin, que je considérais et que je considère toujours comme un ami, est en train de s'éloigner de nous", a ajouté Georges Tron.

Même son de cloche du côté de République solidaire, le mouvement de Dominique de Villepin. Sa porte-parole, Marie-Anne Montchamp, s'est désolidarisée du président du groupe. "J'appelle de mes voeux une phase d'apaisement et de responsabilité", a-t-elle dit.

"Ce qu'il dit, c'est ce que les Français nous disent"

Dominique de Villepin peut tout de même compter sur Jean-Pierre Grand. Fidèle parmi les fidèles, il se dit "totalement solidaire" de son mentor. "Ce qu'il dit, c'est ce que les Français nous disent", a-t-il commenté.