Les suicides en entreprise relèvent "de la responsabilité politique"

  • A
  • A
Les suicides en entreprise relèvent "de la responsabilité politique"
Partagez sur :

Le Secrétaire général de l’UMP a estimé lundi sur Europe 1 qu'"il faut avoir une analyse approfondie des raisons du suicide."

Les suicides dans les entreprises sont avant tout "un drame humain", a déclaré Xavier Bertrand, lundi sur Europe 1. "Il est très difficile de faire la part des choses entre ce qui relève de ce qui est intime et professionnel", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de l’UMP a soutenu le ministre du travail : "A la place de Xavier Darcos, j’aurais aussi convoqué le président de France Télécom", ajoutant, "il faut regarder les facteurs qui ont amenés au suicide. Cela nécessite pour l’entreprise de prendre en compte l’origine du stress". Le patron du parti majoritaire a cependant mis en garde "contre toute conséquence hâtive".

Interrogé sur la décision d’Eric Besson de ne pas signer le décret d’application sur les tests ADN, Xavier Bertrand a appuyé le ministre de l’Immigration : "Aujourd’hui, on n’est pas prêt à mettre en place les mesures des tests ADN dans les consulats, on ne va donc pas signer un décret qui ne sera pas appliqué en temps et en heure."

Enfin, l’ancien ministre du travail s’est félicité du rapport Stiglitz, soulignant : "On a trop raisonné sur les chiffres, la progression de la croissance or le qualitatif compte tout autant". Pour Xavier Bertrand : "ce qui compte c’est le respect des salariés."