Les sites francophones, grands gagnants du 1er tour

  • A
  • A
Les sites francophones, grands gagnants du 1er tour
Partagez sur :

Le site de la RTBF a enregistré une fréquentation 80 fois supérieure à un dimanche ordinaire.

Des pics d'audience encore jamais enregistrés. Les sites francophones ont fait face à un nombre de visites sans précédent dimanche avant 20h00, boostés par le premier tour de la présidentielle française.

Contrairement aux médias français, soumis à des règles très strictes de non-divulgation des résultats avant cette heure, la plupart avait en effet choisi de publier les estimations de votes des électeurs français.

Sur Twitter, dès la fin de la journée, les internautes s'échangeaient les pronostics en utilisant les mots-clé #radiolondres et #icilondres.

80 fois la fréquentation ordinaire

Le responsable du site internet de la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone), Yves Thiran, confirme : "nous n'avions jamais eu un tel trafic depuis la naissance du site en 1997. Le dernier pic remonte au mois dernier, lors de l'accident de car en Suisse".

En une demi-heure, de 19h00 à 19h30, la RTBF a comptabilisé 180.000 internautes connectés à son chat, dont 100.000 Français. Soit 80 fois la fréquentation d'un dimanche ordinaire.

Le Soir inaccessible

La charge a été telle que les serveurs du site belge du Soir n'ont pas résisté. Après un pic de 65.000 visiteurs simultanés à 19h00, le site a été paralysé pendant une heure, jusqu'à l'annonce officielle des résultats du premier tour par les médias français.

"Le trafic a été assez soutenu dans la journée, avant de décoller dès 16h00. Jusqu'à 20h00, un internaute sur deux ne pouvait plus accéder à notre site", a reconnu Philippe Laloux, le responsable du site.

Le Temps a respecté l'embargo

La Tribune de Genève, un autre journal suisse, n'a pas souhaité communiquer les chiffres de fréquentation de son site internet, bien qu'il ait connu "une charge importante" avant 20H00, selon son rédacteur en chef Pierre Ruetschi.

Quant au quotidien suisse Le Temps, il avait finalement choisi pour sa part de ne pas divulguer les résultats avant l'heure fatidique.

Et à la télé ? France 2 domine

En France, la soirée électorale a été bien suivie à la télévision. France 2 a dominé les audiences avec 5,2 millions de téléspectateurs en moyenne dès 19h00.

Une part de marché qui s'établit à 22,2% et qui est ainsi supérieure à celle de TF1, à 20,1%.