Les "Sardines" de Dati ne nagent pas vite

  • A
  • A
Les "Sardines" de Dati ne nagent pas vite
Rachida Dati tente de refaire le coup des "Pigeons".@ REUTERS
Partagez sur :

La députée a lancé un mouvement contre un projet de la mairie de Paris. Et ça ne prend pas.

Paris serait-il dans un coin de sa tête ? Postulante aux municipales en 2014, Rachida Dati semble déjà en campagne, en témoigne son action, initiée jeudi, contre le projet de fermeture des voies sur berges de Bertrand Delanoë. Nom de code de l’opération : Les Sardines. Résultat : un flop.

La maire du 7e arrondissement de Paris a pourtant le sens de la communication. Quelque temps après l’action couronnée de succès des "Pigeons", dans le domaine économique, elle a ainsi décidé elle aussi de mobiliser la Toile derrière elle. "Après les Pigeons, les Dindons et les Moutons, voici les Sardines … Grâce au gouvernement et à la mairie de Paris, on va faire mieux que l’Arche de Noé !", déclarait-elle lors du communiqué annonçant le lancement de son mouvement.

>>  A LIRE AUSSI : Les Pigeons font des émules

Battue par Patrick Sébastien…

Objectif avancé : "faire entendre la voix de tous ceux qui, à cause du maire de Paris, subiront les embouteillages des quais de Seine, nuit et jour." Pour parvenir à ses fins, l’ancienne ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy appelle "le plus grand nombre à rejoindre ‘Les Sardines’ sur la page Facebook afin de demander au Maire de Paris de revoir ce projet dans l'intérêt économique, environnemental et public de Paris".

Deux jours plus tard, force est de constater que la tentative ne risque pas d’ébranler Bertrand Delanoë. Seulement 413 personnes « aiment » les Sardines pour 22 commentaires. Sur Twitter, le hashtag #LesSardines parle davantage de la chanson de Patrick Sébastien que du coup de colère de l’ex symbole de la Sarkozie…