Les Républicains : Laurent Wauquiez élu président dès le 1er tour, avec 74,64% des voix

  • A
  • A
Les Républicains : Laurent Wauquiez élu président dès le 1er tour, avec 74,64% des voix
Laurent Wauquiez a été facilement élu dès le premier tour de l'élection.@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Grand favori de l'élection pour la présidence des Républicains, Laurent Wauqiez l'a emporté dès le premier tour dimanche avec plus de 74% des voix.

C'est la fin d'un faux suspense. Ultra-favori de la campagne, Laurent Wauquiez a été élu président des Républicains dès le premier tour dimanche. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes l'a emporté avec 74,64% des suffrages exprimés, contre 16,11% pour Florence Portelli et 9,25% pour Maël de Calan, a annoncé la Haute autorité chargée du scrutin. "Ce soir, c'est le début d'une nouvelle ère pour la droite (…) ce soir, la droite est de retour", s'est réjoui Laurent Wauquiez lors d'une brève allocution.

Participation élevée. La participation à ce scrutin est plus élevée que la plupart de pronostics, avec 99.597 votants, soit une participation de 42,46% des 234.556 adhérents des Républicains. "On nous annonçait une participation de quelques dizaines de milliers, de 50.000 disait-on, nous avons eu à peu près 100.000 votes. C'est un succès", s'est félicité le secrétaire général du parti, Bernard Accoyer. "C'est une comparaison que l'on peut faire et qui mérite quelque attention, de se souvenir que c'est avec quelques centaines de militants à main levée qu'a été ratifiée la nomination du délégué général de La République en marche" Christophe Castaner, a-t-il tancé.

"Renaissance" de la droite. "La droite est de retour", a scandé Laurent Wauquiez après sa victoire, fêtée avec ses militants au Tripot Régnier, dans le 15ème arrondissement de Paris. "Nous nous sommes divisés, nous avons déçu les Français. Je veux avec vous tourner ces pages, nous allons tout reconstruire, tout renouveler avec des nouveaux visages", a-t-il assuré, vantant la "renaissance" d'une droite "fière de ses valeurs, franche, déterminée, droite (sic)". Et Laurent Wauquiez de conclure : "Oui, je suis convaincu que la France a besoin de la droite".