Les référendums sous la Vème République

  • A
  • A
Les référendums sous la Vème République
Des électeurs dans l'isoloir.@ MAXPPP
Partagez sur :

ZOOM - Dix référendums ont déjà eu lieu en France sous la Vème République.

Depuis le début de la Ve République dix référendums ont eu lieu en France au niveau national, dont trois consacrés aux questions européennes. En voici la liste :

- 28 septembre 1958 : approbation par 82,60% des suffrages du projet de Constitution proposé par le général de Gaulle, qui fonde la Ve République.

- 8 janvier 1961 : approbation, à 74,99%, de "l'autodétermination des populations algériennes et l'organisation des pouvoirs publics en Algérie avant l'autodétermination".

- 8 avril 1962 : les accords d'Evian sur le cessez-le-feu en Algérie sont approuvés à 90,81%.

- 28 octobre 1962 : adoption à 62,25% du principe de l'élection du président de la République au suffrage universel direct.

- 27 avril 1969 : dernier référendum organisé par Charles de Gaulle sur la régionalisation et la transformation du rôle du Sénat. Le général a averti qu'il démissionnerait en cas d'échec. Le non l'emporte avec 52,41% des suffrages avec une participation dépassant les 80% (80,13%). Le général de Gaulle quitte le pouvoir.

- 23 avril 1972 : référendum organisé par Georges Pompidou sur l'élargissement de la Communauté économique européenne à la Grande-Bretagne, l'Irlande, le Danemark et la Norvège. Pour ce premier référendum consacré à la construction européenne, l'abstention est assez importante (39,76%), mais le oui l'emporte largement avec 68,32% des suffrages exprimés.

- 6 novembre 1988 : premier référendum depuis l'arrivée au pouvoir des socialistes en 1981 sur l'autodétermination de la Nouvelle-Calédonie. La ratification des accords de Matignon recueille 80% des suffrages exprimés, mais seulement 26,02% des inscrits, du fait d'une très forte abstention (63,11%).

- 20 septembre 1992 : approbation du Traité de Maastricht sur l'Union européenne, à l'initiative de François Mitterrand. Le oui l'emporte finalement de très peu avec 539.410 voix d'avance, soit 51,05% contre 48,95%. Une majorité de départements (53) ont majoritairement choisi le non. L'abstention est relativement faible: 30,31%

- 24 septembre 2000 : la réduction à 5 ans de la durée du mandat du président de la République est approuvée par 73,21% des suffrages exprimés. Le record des abstentions pour un référendum est battu: près de 70% des électeurs inscrits (69,81%) ne se sont pas rendus aux urnes.

 - 29 mai 2005 : au référendum sur la ratification du Traité constitutionnel européen, le non emporte avec 54,67% des suffrages exprimés et une abstention de 30,63%.