Les professions de foi, à lire ou à jeter ?

  • A
  • A
Les professions de foi, à lire ou à jeter ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un Français sur quatre affirme s'informer grâce à ce document.  Des internautes témoignent.

Elles traînent sur la table de votre cuisine ou ont directement atterri dans votre poubelle. Depuis le début de la semaine, les professions de foi des dix candidats à la présidentielle arrivent dans les boîtes aux lettres des 45 millions d'électeurs.

"Pour moi, les professions sont au tri des déchets"

Pour les prétendants à l'Elysée, ce document est une arme importante pour convaincre un électeur indécis.  Pas négligeable puisque  le dernier sondage Ifop Fiducial pour Europe 1/Paris-Match/Public Sénat révélait qu'un tiers des Français n'avaient pas encore fait leur choix, à cinq jours du premier tour. "Les professions de foi peuvent avoir une influence sur eux", souligne Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop.

Sur la page Facebook d'Europe 1, les avis sont partagés. Certains internautes confient sans détour que l'enveloppe kraft a atterri directement dans leur poubelle. "Pour moi, les professions sont au tri des déchets, Je n'ai pas pris le temps de lire, c'est passé de ma boîte aux lettres à ma poubelle jaune", écrit Sonic2007, précisant s'informer via la radio ou la télé. Comme 27% et 65% des Français, selon un sondage OpinionWay réalisé en octobre. Les professions de foi ne sont pas pour autant négligées par les électeurs : 24% des personnes interrogées déclarent s'informer sur l'élection présidentielle grâce à ces documents.

"Pourquoi les envoyer si tard ???"

Beaucoup d'internautes estiment que les professions de foi sont envoyées beaucoup trop tard. Celles-ci sont toujours envoyées par courrier la dernière semaine précédant une élection, quel quel soit. Elles peuvent arriver jusqu'à samedi compris.

"Pourquoi les envoyer si tard ??? Pour moi qui hésite encore pour le premier tour, je vais lire les tracts des deux candidats pour lesquels ma raison ( à défaut de mon cœur...) balance", confie Anne Cartoux. "Un mois avant aurait été mieux afin de prendre note de leurs propositions et leurs priorités. Juger sur de l'écrit est nettement plus sérieux que leurs querelles de clochers quotidiennes", renchérit Brendan Marchal.

Lire les professions de foi demande un peu de temps devant soi. Faisons le calcul : trois pages pour chacun des dix candidats, cela fait tout de même 30 pages à lire au total ! Or, certains électeurs ne les recevront que quelques heures avant le premier tour… En attendant, vous pouvez les consulter et les télécharger en PDF sur le site de la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale aux candidats.

"J'ai toujours lu les professions de foi"

D'autres internautes prennent le document très au sérieux et se font un devoir de le lire. "Les professions de foi, c'est l'engagement écrit et signé des candidats. C'est ainsi que j'ai gardé une profession de foi de Jean-Marie Le Pen pour expliquer à mes enfants et amis pourquoi je ne voterai jamais pour lui. Une profession de foi, c'est plus qu'un tract ou un discours", écrit un internaute. "J'ai toujours lu les professions de foi de tous les candidats qu'elles que soient les élections. Je le ferai encore cette fois-ci. Cela ne m'empêche pas d'avoir déjà fait mon choix mais il n'est jamais inutile de connaître le programme de chaque candidat", confie un autre internaute. Les candidats à la présidentielle ont en tout cas soigné l'histoire qu'il voulait raconter aux Français.