Les petites phrases de la semaine : qui a dit quoi ?

  • A
  • A
Les petites phrases de la semaine : qui a dit quoi ?
Partagez sur :

Obama qui se fait traiter de "bronzé" par Berlusconi, Bernadette Chirac qui décoche une pique contre VGE : voici quelques unes des "petites phrases" de la semaine.

>> Bronzés

La phrase : "Vous ne le croirez pas, mais ils sont deux à être allés à la plage pour prendre le soleil parce que même sa femme est bronzée!"Qui ? Silvio BerlusconiLe contexte ? Le chef du gouvernement italien a évoqué ainsi le président américain Barack Obama et de sa femme Michelle. C’était une "récidive", pour Berlusconi.

>> Et Toc !

La phrase : "Il n'a pas été surpris par un échec, comme certains"
Qui ? Bernadette Chirac
Le contexte ? L’ancienne première dame de France, à propos du départ de son mari de l'Elysée après deux mandats. Elle visait directement Valéry Giscard d'Estaing, parti sur un échec.

>> Quand on est ...

La phrase : "Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons"
Qui ? Me Olivier Metzner, l’avocat de Dominique de Villepin au procès Clearstream, interrogé sur Europe 1, jeudi matin.
Le contexte ? L’avocat avait déjà prononcé cette phrase mercredi, lors de l’audition de son client à la barre du tribunal correctionnel de Paris. Jeudi, sur Europe 1, il soutient sa déclaration : "Face à la vacuité de ses arguments, le Parquet a répété trois fois les mêmes questions à Dominique de Villepin", des questions "qui avaient déjà étaient posées par le président du Tribunal". "Quand on est répétitif c’est qu’on n’a pas d’argument".

>> Allo, les Bermudes ?

La phrase : C’est un "triangle des Bermudes", un "véritable trou noir scandaleux socialement, coûteux financièrement, dramatique pour la cohésion de la société"
Qui ? Nicolas Sarkozy
Le contexte ? Le président de la République décrivait le sort des plus de 16 ans quittant l'école sans aucun diplôme, lors de son discours sur l’emploi des jeunes.