Les pépites de la réserve parlementaire

  • A
  • A
Les pépites de la réserve parlementaire
@ AFP
103 partages

ENVELOPPE - Les associations que les députés ont choisi de subventionner en 2015 en disent long sur les élus.

Au total, ce sont plus de 80 millions d'euros qui ont été distribués l'année dernière. La réserve parlementaire, cette cagnotte annuelle donnée aux députés et que les élus peuvent ensuite reverser à des communes ou des associations, a été rendue publique lundi par le site de l'Assemblée nationale.

Patrick Balkany privilégie Levallois. Chaque député dispose de 130.000 euros, dont la moitié sert généralement à financer des aménagements dans leur circonscription. Mais au-delà des rénovations de gymnases, de routes ou d'églises, c'est bien le choix des associations bénéficiaires qui en dit long sur les élus. Prenons, par exemple, Patrick Balkany. Le tonitruant député-maire de Levallois, dans les Hauts-de-Seine, a accordé 70.000 euros, soit près de la moitié de son enveloppe, à l'association qui organise des escapades et des voyages pour les Levalloisiens.

L'Amicale bouliste de Paris reçoit 5.000 euros. D'autres députés préfèrent les associations sportives, à l'instar de Bruno Le Roux. Le socialiste a dédié sa plus grosse subvention au club de cyclisme d'Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis. Le président de la commission des Finances, Gilles Carrez, est quant à lui plutôt branché patinage et sports nautiques, tant que c'est dans sa mairie du Perreux-sur-Marne, dans le Val-de-Marne. François Fillon, député de Paris, n'oublie pas l'Amicale bouliste de la capitale, qui a reçu 5.000 euros de sa réserve.

Financement des Papys et Mamys trafic de Nice.Prévisible, Christian Estrosi a versé 4.000 euros à l'Association de la police municipale de Nice, commune dont il est maire. Et l'Amicale des Papys et Mamys trafic de la ville, qui permet à des personnes âgées de sécuriser les passages piétons aux abords des écoles, a reçu la même somme. Tout aussi attendu, Jean-Jacques Urvoas, qui a quitté depuis peu les bancs de l'Assemblée pour rejoindre le ministère de la Justice, a donné 30.000 euros au Genepi, l'association d'étudiants visiteurs de prisons, et 15.000 euros à l'Office international des prisons.

Les animaux ont les faveurs des députés. De son côté, Gilbert Collard, député d'extrême droite, s'est montré généreux avec l'association des Amis du bon vieux temps, un club de personnes âgées qui a reçu 4.000 euros de son enveloppe. Mais l'élu semble aussi sensible aux animaux. Outre 4.500 euros versés à une association qui œuvre pour l'organisation des courses de vaches cocardières (une tradition dans le Sud), Gilbert Collard a donné 10.000 euros à l'association de protection animale de la ville gardoise de Saint-Gilles. Le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, a quant à lui attribué 4.000 euros au Regroupement des Chats perdus de Yerres, dans sa circonscription de l'Essonne.