Les Palestiniens attendent Hollande au tournant

  • A
  • A
Les Palestiniens attendent Hollande au tournant
Comme beaucoup de Palestiniens, Ahmad, commerçant dans la partie arabe de Jérusalem, n'a pas oublié "le coup de gueule" de Jacques Chirac contre les serivxces de sécurité israéliens.@ DAVID DOUKHAN/EUROPE 1
Partagez sur :

REPORTAGE - Dans la partie arabe de Jérusalem, les Palestiniens attendent une déclaration forte sur les colonisations.

Dans l'échoppe d'Ahmad, située dans le cœur de la partie arabe de la vieille ville de Jérusalem, il y a affichée au mur la photo d’un président de la République française. Il ne s’agit pas de François Hollande, mais de Jacques Chirac. C’est dans ce quartier que l’ancien chef de l’Etat avait poussé son fameux "coup de gueule" contre les forces de sécurité israéliennes. Un "what do you want" qui lui a conféré une popularité inaltérable dans le cœur des Palestiniens.

>>> David Doukhan s’est rendu pour Europe 1 dans la partie arabe de Jérusalem, à la rencontre de quelques habitants :



"Hollande, on ne sait pas ce qu'il pense !"par Europe1fr

Au sujet de François Hollande, qui doit rencontrer lundi à Ramallah le président palestinien Mahmoud Abbas, c’est le scepticisme qui domine. "Les Français ont toujours dit à Israël : ‘arrêtez tout ! arrêtez les colonies !’ On l’a entendu de François Mitterrand ou de Jacques Chirac… Mais votre nouveau Président, on ne sait pas ce qu’il pense", explique ainsi Ahmad.  Autant dire que les prises de paroles du président français, après sa rencontre avec Abbas et devant le parlement israélien, seront particulièrement suivies dans le quartier arabe de Jérusalem. Où l’on attend une déclaration forte.