Les ministres femmes, des fusibles faciles ?

  • A
  • A
Les ministres femmes, des fusibles faciles ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

FACT-CHECKING - Pour Jean-Vincent Placé, cela explique le limogeage de Delphine Batho.

La déclaration. Pour le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé, cela ne fait aucun doute : les ministres femmes sont toujours des fusibles faciles au sein des gouvernements."Vous constatez que, quand même, il y a deux poids, deux mesures. Deux femmes, je note, on vire les femmes, c'est plus facile, probablement !", a réagi le patron des écologistes au Sénat, mardi, sur BFMTV.

La question. Le femmes ministres sont-elles plus éjectables en cas de limogeage ou de remaniement ministériel ? Depuis 1974, sur 14 limogeages recensés, 12 hommes ont été "remerciés" contre deux femmes. En cas de remaniement, les proportions sont les mêmes et les femmes ne sont pas plus impactées que leurs collègues masculins.

Les Jupettes, seule exception. Le 7 novembre 1995, les femmes du gouvernement Juppé, surnommées Les Jupettes sont les premières visées par le remaniement ministériel. Sur 12 femmes ministres, seules quatre sont conservées à leur poste, six mois plus tard.