Les militants UMP requinqués

  • A
  • A
Les militants UMP requinqués
Les militants de l'UMP sont dans les starting-blocks pour la campagne présidentielle.@ MaxPPP
Partagez sur :

L’interview du chef de l’Etat au Figaro a donné du baume au cœur des militants UMP.

Ce n’est pas encore l’officialisation de sa candidature, mais "le rendez-vous approche". L’entrée en campagne imminente de Nicolas Sarkozy est vécue comme un soulagement par les militants UMP. En témoigne l'enthousiasme des 300 militants réunis, jeudi soir, pour un meeting  à Saint-Denis-en-Val près d'Orléans.

Pour les militants, l'interview donnée par Nicolas Sarkozy au Figaro Magazine dans laquelle il détaille ses idées pour la France, montre que les grandes manoeuvres ont commencé. "Je dis que la campagne est partie", explique un militant au micro d'Europe 1. "Je souhaite qu'il se présente. Il ne l'a pas encore fait, mais c'est pour bientôt", ajoute-t-il.

"Ne pas avoir peur du peuple"

A la tribune, Xavier Bertrand a fait la promotion du référendum, une idée-phare de Nicolas Sarkozy. "Je crois à l'idée d'un référendum pour lever les barrières, les blocages, qu'il y a dans la société française", a argué le ministre du Travail. "Il ne faut pas avoir peur du peuple", a-t-il conclu sous les applaudissements des militants.

A droite, les militants ont hâte d'en découdre. Ils adhèrent au positionnement à droite toute choisi par le chef de l'Etat : non au droit de vote des étrangers et au mariage homosexuel, oui au travail et à l'autorité. "Il faut aller jusqu'au bout et assumer les valeurs de la droite", abonde une sympathisante.  Les militants sarkozystes sont dans les starting-blocks. Ils n'attendent plus que le signal de leur chef pour se lancer pleinement dans la campagne.