Les militants de François Fillon partagés entre surprise et euphorie

  • A
  • A
Partagez sur :

L'écrasante avance de François Fillon au premier tour de la primaire de la droite dimanche a suscité une forte émotion dans son fief de la Sarthe comme dans son QG parisien.

REPORTAGE

La joie est à la hauteur de la surprise. Même Pénélope, la femme de François Fillon, arrivé très largement en tête au premier tour de la primaire, n’en revient pas. "Comment aurions-nous pu imaginer une telle avance ?", confie-t-elle. Au QG du nouveau favori à Paris, les militants exultent. Des "Fillon président !" fusent de toutes parts.

"La récompense d'un très bel effort". "Il a zéro casserole ! Après toutes ces années Chirac-Sarkozy, un type sans casserole ça fait du bien", lâche un militant. "C'est un moment historique", avance un autre. Une bonne partie de la nuit, tout ceux qui, dans l’ombre, ont cru en François Fillon depuis trois ans, ont savouré cette première victoire. "C'est la récompense d’un très bel effort, qui dure depuis tellement longtemps et qui a été mené avec tellement de constance", s'enthousiasme un supporter.

Sûrs que leur champion va l'emporter. Pour ces pro-Fillon, la victoire semble acquise. "Quand on est à 44,1% au premier tour, on ne perd pas au second tour", certifie l'un d'eux. "Maintenant, on est déjà dans la présidentielle", souffle un autre. Au milieu de l'euphorie générale, Pénélope Fillon est sans doute la seule à vouloir garder la tête froide. Quand on lui demande si elle s'imagine déjà Première dame, elle s'exclame "Ohlala non, on en est vraiment très loin !"

Émotion dans son fief sarthois. En tête dans 87 départements, François Fillon a aussi été très largement plébiscité chez lui, dans la Sarthe. À Sablé-sur-Sarthe, où le candidat a obtenu 91% des voix, ses supporters ne cachent pas leur émotion. "J'ai presque envie de pleurer !", glisse une militante. "Je suis très contente. Ça fait quelques jours que j’ai une boule au ventre parce que les sondages se sont retournés. Ce soir, je suis rassurée", se réjouit-elle. Comme partout, le score national fulgurant de leur candidat a impressionné. "Un tel score… Je pense que même lui ne s’attendait pas à ça", affirme un habitant.


A Sablé-sur-Sarthe, les supporters de Fillon...par Europe1fr

La fierté locale. Né politiquement à Sablé-sur-Sarthe, François Fillon jouit d'une popularité exemplaire. "On connaît l’homme et ses capacités. Il est là pour défendre la France, pas pour ses intérêts personnels", avance une militante. "C’est un Sarthois, proche de l’ouvrier, de ceux qui travaillent", juge une autre. "Il avait 25 ans quand j’ai commencé à le connaître. Quand on l'a vu la première fois, on aurait dit qu’il faisait sa première communion parce qu’il était tout petit", sourit-elle. Benjamin de l’Assemblée nationale à 27 ans, François Fillon vise, 35 ans plus tard, la plus haute marche du podium.