Les médecins réfractaires à la carte vitale bientôt taxés

  • A
  • A
Les médecins réfractaires à la carte vitale bientôt taxés
Partagez sur :

Les professionnels de santé récalcitrants à transmettre par voie électronique les feuilles de soins, seront sanctionnés dès janvier 2010.

La feuille de soin "papier" c’est fini depuis 1998. Mais en pratique, tous les médecins ne semblent pas l’avoir compris, notamment les médecins spécialistes (gynécologues, ophtalmologistes et obstétriciens) parisiens. 43% ne sont pas équipés pour accepter la carte vitale et ne jurent que par la feuille "papier".

Conséquence : les patients sont remboursés beaucoup plus tard, le temps pour les caisses d’assurance-maladie de traiter les demandes. Soit 20 jours contre 7 pour la carte vitale. Au total, les caisses reçoivent, sur 1,1 milliard de demandes de remboursement, 150 millions de feuilles de soins "papier", dont 110 sont émises par les médecins.

L'Assurance maladie a donc fait ses comptes : la feuille de soins "papier" coûte en moyenne 1 euro 74 contre 27 centimes pour la feuille de soins électronique. Et si tous les professionnels de santé télétransmettaient 100% des feuilles de soins qu'ils éditent, la Sécu économiserait 200 millions d'euros par an.

Ainsi, dès le premier janvier 2010 , la feuille de soin "papier" sera taxée de quelques dizaines de centimes aux professionnels de santé récalcitrants.

Europe 1.fr avec Olivier Samain