Les jardins secrets de Jacques Chirac

  • A
  • A
Les jardins secrets de Jacques Chirac
Partagez sur :

France 5 diffuse lundi soir un portrait très sélectif des 40 ans de vie publique de Jacques Chirac.

De l'adolescent qui voulait apprendre le sanscrit au président fasciné par les vieilles cultures, France 5 dresse lundi soir un portrait de Jacques Chirac, A visage découvert.

Conduite par les journalistes Christian Malard (en charge de la politique internationale sur France 3) et Bernard Vaillot, cette enquête explore les préoccupations profondes d'un homme dont la cote de popularité atteint, à 76 ans, deux ans après son départ de l'Elysée, 74% d'opinions favorables.

Ce portrait n'aborde guère les hauts et bas de sa carrière, ignore le passage à la Mairie de Paris, ne révèle rien des bisbilles politiques, évoque ses deux mandats à l'Elysée sous le seul aspect de la politique étrangère.

Les deux auteurs ont préféré évoquer l’adolescence du futur président qui essaie d'apprendre le sanscrit et qui se prend de passion pour les arts asiatiques au Musée Guimet. Le portrait s’attarde ensuite à décrire l’inclinaison de Jacques Chirac pour le voyage au long cours, la plongée dans les mondes inconnus. Appétit qui le conduira à ouvrir en 2006 le Musée des Arts premiers.

Un des temps forts du documentaire réside dans la réponse de Jacques Chirac au discours de Dakar de Nicolas Sarkozy, selon qui l'être africain "n'est pas assez entré dans l'Histoire". "L'homme africain est entré dans l'Histoire, il y est même entré le premier. On ne peut avoir à son égard que du respect, le respect que l'on a pour un ancêtre commun", affirme dans le documentaire le retraité du quai Voltaire.

D'autres séquences de ce portrait sont en revanche plus légères. Ecoutez la sélection d'Emmanuel Maubert :


A visage découvert. Lundi 20h35. France 5.