Les Français approuvent la décision de Borloo

  • A
  • A
Les Français approuvent la décision de Borloo
@ REUTERS
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">SONDAGE E1</CUSTOM> - Selon eux, J.-L. Borloo a eu raison de ne pas participer au nouveau gouvernement.

Près des trois quarts des Français, 72% précisément, affirment que Jean-Louis Borloo a eu raison de ne pas participer au nouveau gouvernement, révèle lundi un sondage* Harris pour Europe 1.

Dimanche soir , Jean-Louis Borloo a décliné les offres de ministères que le président lui proposait. Alors que les dernières consultations étaient encore en cours, l’ex-ministre de l’Ecologie s’est même offert le luxe de prendre les devants, annonçant lui-même qu’il "préférait partir" du gouvernement et "retrouver sa liberté de parole". Il entend désormais fédérer la famille centriste.

Les centristes justement apprécient tout particulièrement sa démarche : ils sont 74 % à l'approuver.

Déficit de confiance pour le nouveau gouvernement

Par ailleurs, ce même sondage Europe 1 révèle que le gouvernement Fillon III reste entaché d'un déficit de confiance. Même après le remaniement, seulement 36% des Français estiment que le gouvernement pourra mener une politique correspondant à leurs attentes. A noter toutefois que cette confiance augmente de trois points par rapport à une même enquête réalisée le 4 novembre.

C'est évidemment chez les sympathisants de droite (89%) que cette confiance est la plus manifeste. En revanche, elle n’est accordée que par 10% des sympathisants de gauche (contre 6% fin du mois dernier). Qu’en pensent les personnes se situant au centre ? 29% font confiance au nouveau gouvernement. Ce score est quasi-stable (28% lors de la précédente enquête).

Pas d'engouement pour Juppé et Bertrand

Enfin, l’arrivée d'Alain Juppé au gouvernement n’enthousiasme pas les Français, selon ce sondage. Les Français sont, en effet, divisés sur l’arrivée du maire de Bordeaux au ministère de la Défense. Seulement 49% d'entre eux jugent qu’il s’agit d’une bonne chose contre 51% qui ont un avis contraire.

Le maire de Bordeaux, nommé avec le titre de ministre d'Etat dans le nouveau gouvernement de François Fillon, est devenu dimanche soir le numéro deux de la nouvelle équipe.

Les sondés sont encore plus sceptiques concernant le retour de Xavier Bertrand au gouvernement. Plus de la moitié d'entre eux (58%) estiment qu’il s’agit d’une mauvaise chose.

Xavier Bertrand, 45 ans, a été nommé dimanche ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé. Il fait son retour au gouvernement pour s'occuper une nouvelle fois de dossiers sociaux, après avoir dirigé deux ans à peine le parti présidentiel.

Globalement les Français restent sceptiques

"Les Français restent donc sceptiques à l’annonce de ce nouveau gouvernement. Si la reconduction de François Fillon au poste de Premier ministre correspondait à leurs attentes, la composition gouvernementale et - peut-être - les conditions de constitution du nouveau gouvernement ne créent pas, à chaud, de choc", conclut le sondeur.

Certes les sympathisants de droite ne décrochent pas (voire sont un peu plus en soutien à l’égard du gouvernement), mais les Français proches des autres sensibilités politiques n’entrevoient pas positivement ce changement annoncé.

*L’enquête a été réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive les 15 et 16 Novembre 2010, sur un échantillon de 775 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé et taille d’agglomération.