Les fillonistes préparent la contre-offensive médiatique "de la dernière chance"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

François Fillon rencontre ses proches dimanche après-midi pour prévoir une interview vérité. Il pourrait s'exprimer dès lundi soir sur le fond de l'affaire qui touche sa famille.

Au cœur  du scandale depuis dix jours, François Fillon est discrédité pour une majorité de Français : 68% d'entre eux souhaitent qu'il se retire de la course à la présidentielle, révèle un sondage Ifop paru dans le Journal du dimanche. Il reste cependant soutenu par les deux tiers des sympathisants LR et reste décidé lui-même à aller jusqu'au bout. Ses proches se réunissent dimanche pour organiser une contre-offensive médiatique.

S'expliquer sur le fond. Sous la pression de ses conseillers et amis députés, François Fillon s'apprêterait à s’expliquer sur le fond. Pourtant, mardi, il avait évacué cette hypothèse d'une revers de la main, disant avoir "confiance en la justice" et assurant qu'il ne "répondrait plus à aucune des questions posées". La stratégie change parce que "ne rien dire alimente la suspicion, confie un membre de son équipe. Alors que préciser les dates, les sommes, les activités, ça pourrait le sauver." Sur le terrain, les députés sont bien moins optimistes : "Ce serait l'opération de la dernière chance mais j'ai du mal à y croire vu la colère des sympathisants", lâche un ancien ministre.

Lundi soir ? Cette interview vérité pourrait intervenir dès lundi soir, avant la redoutable rencontre avec les députés mardi. François Fillon réunit dimanche après-midi sa garde rapprochée pour fixer le format et la date de cette intervention aux allures de bouée de sauvetage.