Les Femen s'invitent au Bourget pour Hollande

  • A
  • A
Les Femen s'invitent au Bourget pour Hollande
@ Capture écran i>Télé
Partagez sur :

VIDEO - Les deux militantes féministes entendaient protester contre l’incarcération de deux des leurs à Tunis.

Deux militantes des Femen ont brièvement manifesté seins nus au passage de François Hollande jeudi au salon du Bourget avant d'être interpellées. Alors que le chef de l'Etat visitait le salon aéronautique, les deux militantes féministes ont crié les prénoms de deux  Françaises de l'organisation condamnées et emprisonnées en Tunisie pour avoir manifesté seins nus. L'une des deux protestataires portait sur le dos l'inscription "Fly away from Islam" ("Eloignez-vous de l'islam").Trois militantes européennes du groupe Femen, deux Françaises et une Allemande, ont été condamnées le 12 juin en Tunisie à quatre mois de prison pour une action seins nus. Elle sont incarcérées depuis le 29 mai.

Au Bourget, les deux militantes ont été rapidement maîtrisées par les services de sécurité de la présidence de la République et menottées.

Les caméras de i>Télé ont filmé la scène :

Arrivée en A400M. François Hollande est arrivé au salon aéronautique à bord du nouvel avion de transport militaire d'Airbus, l'A400M. Parti de l'aéroport de Villacoublay, au sud-ouest de Paris, le chef de l'Etat a atterri après 45 minutes de vol sur le tarmac bordant les bâtiments du salon international, au nord-est de la capitale, qui attire tous les deux ans plus de 300.000 visiteurs. Accompagné notamment du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, François Hollande devait visiter plusieurs stands, participer à une table ronde avec des chefs d'entreprise et assister à une démonstration aérienne.

L’Elysée s’est fendu d’un Vine montrant le président de la république à l’intérieur de l’impressionnant appareil :



"Je ne repars pas en A400M". Le chef de l’Etat a commenté son vol à son arrivé au Salon du Bourget. "Je suis là, donc vous pouvez constater que le vol s’est bien passé", a souri François Hollande. "Mais je ne repars en A400M, parce que j’ai conscience qu’il y a d’autres moyens de transport pour aller du Bourget à Paris". Les deux villes ne sont en effet distantes que d’une quarantaine de kilomètres.



L'A400M vedette du Bourget. Ce mastodonte aux hélices de plus de 5 mètres de diamètre est l’une des attractions principales du Salon. L'appareil sera en mesure de transporter jusqu'à 37 tonnes sur 3.300 km, et de poser sa charge - hommes, blindés ou hélicoptères - au plus près du front sur des terrains non préparés, même dans le sable. Son constructeur, Airbus Military, espère en exporter 400 exemplaires dans les trente prochaines années. L'appareil a déjà été commandé à 174 exemplaires par sept pays: Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Luxembourg et Turquie.

>> Revivez l'entraînement des Femen, à Paris :



Développé par la France, la Belgique, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Luxembourg, l'Espagne et la Turquie pour un coût de plus de 20 milliards d'euros, le programme A400M a subi un retard de quatre ans et un dépassement de coût de 6,2 milliards d'euros, soit d'environ 10%.