Les ex-ministres de retour à l'Assemblée

  • A
  • A
Les ex-ministres de retour à l'Assemblée
@ MAXPPP
Partagez sur :

Woerth, Borloo et Morin font partie des neuf ex-ministres à retrouver mardi le Palais Bourbon.

Ils n'ont pas été reconduits après le remaniement ministériel. Pour autant, ils n'auront pas besoin de déposer un dossier au Pôle emploi... Neuf anciens ministres retrouvent mardi les bancs de l'Assemblée nationale et trois autres ceux du Sénat, comme le prévoit la loi depuis 2008.

Le "bonheur" de Borloo

Un mois après la réorganisation du gouvernement, l'ancien numéro deux Jean-Louis Borloo retrouve son siège de député du Nord, "avec bonheur", assure-t-il. Hervé Morin récupère celui de l'Eure. Le président du Nouveau Centre a lui déjà en ligne de mire l'élection présidentielle de 2012.

Eric Woerth, député de l'Oise, Marc-Philippe Daubresse, élu du Nord, Dominique Bussereau, député de Charente-Maritime, Hervé Novelli, député d'Indre-et-Loire et Alain Marleix, élu du Cantal, font aussi partie de ceux qui vont retrouver leurs collègues députés. Pour Patrick Devedjian, qui reprend son siège de député des Hauts-de-Seine, cela fait partie de la vie gouvernementale.

La déception d'Estrosi

La pilule est un peu plus dure à avaler pour Christian Estrosi. Même s'il s'en défend, le député des Alpes-Maritimes plaide encore pour son maintien dans l'équipe de François Fillon.

Côté Sénat, Jean-Marie Bockel, Valérie Létard et Hubert Falco rejoignent les bancs du Palais du Luxembourg. Dans le sens inverse, six nouveaux ministres cèdent leur siège de député ou de sénateur à leur suppléant.