Les élections européennes sous la menace d'une abstention record

  • A
  • A
Les élections européennes sous la menace d'une abstention record
Partagez sur :

La part des Français ne voulant pas voter aux Européennes est en augmentation de 1 point à 55%, selon un sondage CSA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France dimanche.

A six jours des élections européennes, les Français ne se sentent pas vraiment concernés par le scrutin. 55% des personnes interrogées disent vouloir s'abstenir, voter blanc ou nul, selon une enquête CSA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France dimanche. Elles étaient 54% dans la précédente vague du sondage, publiée dimanche 24 mai.

Dans cette dernière ligne droite, le parti majoritaire, qui a fait la course en tête dans les sondages pendant toute la campagne européenne, accuse un recul de 1 point en une semaine, passant de 26% à 25%. L'écart se resserre donc avec le PS, qui reste stable à 21% des intentions de vote. Le MoDem de François Bayrou perd un point à 13%, devant les listes Europe Ecologie emmenées par Daniel Cohn-Bendit, stables à 9%.

Le FN progresse de 7% à 8%, les listes Libertas (MPF-CPNT) sont stables à 6%, alors que le Front de gauche (PCF-PG) gagne un point à 6%, passant devant le NPA d'Olivier Besancenot, en recul d'un point à 5%.

L'alliance écologiste indépendante (Waechter) est inchangée à 2%, LO gagne un point à 2%, Debout la République (Dupont-Aignan) est inchangé à 1%. Les "autres listes" recueillent 2% d'intentions de vote.