Les électeurs davantage mobilisés

  • A
  • A
Les électeurs davantage mobilisés
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’abstention finale, aux alentours de 49%, sera en nette baisse par rapport au 1er tour (53,6%).

La mobilisation des électeurs pour les élections régionales a connu un net sursaut entre les deux tours. Selon le ministère de l'Intérieur, l'abstention finale se situe à 48,8%. Au premier tour, 53,6% des électeurs ne s'étaient pas déplacés aux urnes.

graphique abstention second tour régionales

Pour autant, la participation reste faible par rapport aux autres scrutins régionaux. Le record d'abstention au deuxième tour, datant de 2004 (34,32%), est battu.

C'est en Corse que les électeurs ont été le plus mobilisés pour le second tour des élections régionales, l'abstention s'élevant dans cette région à 30,99%. Les cinq régions où l'abstention a été la plus faible sont, outre la Corse, la Franche-Comté (42,06%), le Limousin (42,77%), l'Auvergne (45,12%) et Midi-Pyrénées (45,63%).

Les cinq régions où les électeurs ont le plus boudé les urnes sont la Lorraine (52,94%), l'Ile-de-France (52,86%), Champagne-Ardenne (51,05%), Rhône-Alpes (50,83%), le Nord-Pas-de-Calais (50,81%).

En hausse à la mi-journée

Le taux de participation en métropole s'élevait vers 12h à 18,57% contre 16,07% lors du premier tour dimanche dernier à la même heure. Il y a six ans, le taux de participation des élections s'était établi à 16,55% à la même heure.

À la mi-journée, la participation était donc en hausse de deux points par rapport à 2004 et de 2,5 points par rapport au premier tour. Il y a six ans, la situation était inverse à la mi-journée, la participation ayant alors baissé entre les deux tours même si elle avait toutefois fini en nette hausse quelques heures plus tard. Une tendance confirmée dans de très nombreuses régions.

Dimanche dernier, lors du premier tour, l'abstention avait connu un record pour ce type de scrutin, avec 53,6%, soit une hausse de 14 points par rapport à 2004.