Les écolos mal Placé(s) au gouvernement ?

  • A
  • A
Les écolos mal Placé(s) au gouvernement ?
@ Charles Platiau / Reuters
Partagez sur :

"Nous nous posons la question de savoir ce que nous faisons au sein du gouvernement", dit l'élu.

"Europe Ecologie-Les Verts se pose la question de savoir ce que nous faisons au sein du gouvernement". La déclaration de Jean-Vincent Placé pourrait avoir l'effet d'une petite bombe. Invité de Radio Classique, vendredi matin, le président du groupe EELV au Sénat s'est ouvertement interrogé sur la place des écologistes au sein du gouvernement Ayrault, critiquant sans réserve la politique menée par le Premier ministre.

Après le mariage de raison, un divorce en vue ?

"De plus en plus, les écologistes s'interrogent", a prévenu le sénateur. "Depuis le virage post-rapport Gallois et les annonces très en faveur des entreprises sans contreparties et sans conversion écologique, je suis moi-même de plus en plus perplexe quant à cette participation gouvernementale", a-t-il poursuivi.

"Heureusement que nos ministres (Cécile Duflot, ministre du Logement et Pascal Canfin, ministre délégué du Développement) sont bons et qu'ils font le boulot. Parce qu'il est vrai que la tournure et le virage, quelque part sinon idéologique, du moins d'une politique économique, fait depuis trois jours, nous laissent très perplexes", a critiqué Jean-Vincent Placé.

 Sur son compte Twitter, Jean-Vincent Placé a confirmé ses propos, réagissant notamment à la réplique de Manuel Valls :

 Placé persiste et signe sur Twitter :

Interrogé sur le fait de savoir s'il en avait parlé avec Cécile Duflot, Jean-Vincent Placé a répondu que la ministre du Logement était "tenue à un devoir de réserve" gouvernementale. Elle est "très solidaire" du gouvernement et en même temps, "loyale" vis-à-vis des écologistes, a souligné le sénateur. Une situation qui pourrait vite devenir ingérable pour Cécile Duflot. La ministre va-t-elle aussi rouvrir sa muselière ?

>>> A lire aussi : Le bon petit soldat Duflot

Déjà les communistes...

Après les communistes, EELV a donc décidé de donner du fil à retordre au gouvernement. Jean-Marc Ayrault doit envier l'un de ses prédécesseurs, Lionel Jospin, du temps de la gauche plurielle… Aujourd'hui, les communistes comme Europe Ecologie Les Verts semblent bien décidés à se faire entendre. Sans prendre de gants et au risque d'affaiblir un peu plus la majorité.

>>> A lire aussi : A quoi jouent les communistes ?

 

Fatal error: The web server did not finish its request

Contact website owner with current url and info on what you did, and owner will be able to debug the issue further (by enabling 'display_errors' in php.ini).