Les écologistes se posent en rivaux du Parti socialiste

  • A
  • A
Les écologistes se posent en rivaux du Parti socialiste
Partagez sur :

La stratégie pour les régionales de 2010 se met déjà en place. Le PS tente de faire équipe avec les Verts, gagnant des européennes.

Il ne se passe pas un jour sans que Daniel Cohn-Bendit attaque le Parti socialiste. Benoît Hamon, Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault : tous lui tendent la main et tous sont renvoyés dans les cordes. Pas question pour les Verts de passer un accord de premier tour des régionales avec le parti de Martine Aubry.

Si Daniel Cohn-Bendit rejette les offres du Parti socialiste, il fait en même temps les yeux doux au MoDem. Sur la défensive, les socialistes lancent un appel au calme par la voix du député François Lamy.

Ce proche de Martine Aubry est "conscient des difficultés du PS" :


Le député de Gironde Noël Mamère appelle de son côté à un changement d’ère à gauche. "On a atteint les limites de la vieille gauche", explique-t-il. "Le rassemblement de l’écologie c’est le pôle de rassemblement de toute la gauche", lâche le député Vert.

Pour conserver un maximum de régions, Verts et Roses devront s’entendre. Mais derrière les régionales c’est avant tout le futur visage de la gauche qui se dessine.

Europe1.fr avec Antonin André