Les dossiers de rentrée de Ayrault

  • A
  • A
Les dossiers de rentrée de Ayrault
Ayrault annonce une session extraordinaire au Parlement pour les contrats d'avenir et les logements sociaux
Partagez sur :

AU CONSEIL - Livret A, réforme bancaire et logements : retour sur les annonces de mercredi.

"Aujourd’hui, le changement est en marche. Et il ne va pas s’arrêter". Jean-Marc Ayrault s’est exprimé brièvement, mercredi sur le perron de l’Elysée, à l’issue du premier conseil des ministres de la rentrée. Le Premier ministre a alors fixé la feuille de route des prochains mois pour son gouvernement. Revue de détails.





• Le plafond du livret A relevé

 Jean-Marc Ayrault a annoncé un relèvement immédiat de 25% du plafond du Livret A, actuellement fixé à 15.300 euros, précisant que le doublement promis par François Hollande serait réalisé en fonction des besoins sur la durée du quinquennat.

• La réforme bancaire sur les rails 

Le projet de réforme bancaire sera présenté "d'ici la fin de l'année", a assuré le chef du gouvernement.

• Sur le front du logement

"150.000 logements sociaux avec la mise à disposition gratuite de terrain" vont être créés, a indiqué le Premier ministre sans préciser la date de mise en place d'un tel chantier.

• Les députés au boulot plus tôt

"Le Premier ministre a ensuite indiqué que le Parlement reprendrait en septembre ses travaux "plus tôt que prévu", avec une session extraordinaire consacrée à l'examen de deux projets de loi, l'un sur les contrats d'avenir et l'autre sur les logements sociaux. Le ministre des relations avec le Parlement, Alain Vidalies, a ensuite souligné devant la presse que cette session extraordinaire démarrerait "vraisemblablement" la dernière semaine de septembre, à partir du lundi 24.

Devant le Conseil de rentrée, Jean-Marc Ayrault a également livré des détails sur le calendrier de travail du gouvernement (finances publiques, emploi, etc.), "un programme très chargé qui s'inscrit dans la durée et qui est fidèle aux engagements pris par le président de la République devant les Français", a-t-il dit à sa sortie.