"Les députés vont garder leur salle de gym"

  • A
  • A
"Les députés vont garder leur salle de gym"
L'Assemblée nationale va conserver sa salle de sport.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le ministère des Sports assure que la salle de sport de l’Assemblée ne fermera pas ses portes.

Il n’y a pas que dans l’hémicycle que les députés mouillent le maillot. Les parlementaires, ainsi que les salariés du Palais-Bourbon, jouissent en effet  d’une salle de sport sur place. Sauf que, selon Le Nouvel Observateur, le ministère des Sports ne souhaite plus prendre en charge le salaire de Bernard Clavel, responsable de la salle en question, laissant planer un doute "sur l’avenir de la structure", nous confiait mercredi un attaché parlementaire. Faux, explique le cabinet de Valérie Fourneyron à Europe1.fr.

"Statu quo jusqu’à l’année prochaine"

La situation de Bernard Clavel est complexe. Salarié du ministère des Sports, "il est en détachement à l’Assemblée depuis trois ans. " Et c’est son employeur d’origine qui verse une subvention au Palais-Bourbon pour rémunérer... son propre salarié. Une situation ubuesque héritée de la précédente majorité.

"On a voulu remettre les choses à plat, car notre budget de fonctionnement est de 232 millions d’euros, contre plus d’un milliard pour l’Assemblée. Cela nous semblait donc plus juste qu’elle rémunère elle-même ce salarié ", explique donc le cabinet du ministère des Sports. "Mais devant le tollé provoqué par cette idée, on a décidé d’un statu quo jusqu’à l’année prochaine. " Qu’ils se rassurent donc, "les députés vont garder leur salle de gym. "