Transparence : qu'ont déclaré les parlementaires ?

  • A
  • A
Transparence : qu'ont déclaré les parlementaires ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

A LA LOUPE - La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a mis en ligne jeudi les déclarations d'intérêts et d'activité des députés et sénateurs.

Activités professionnelles exercées en parallèle, détention d'actions de sociétés, fonctions bénévoles : les déclarations d'intérêts des parlementaires, mais aussi de leurs conjoints et collaborateurs, ont été rendues publiques jeudi peu avant 12h sur le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

# Dans la catégorie illisible, je demande

Le formulaire à remplir était le même pour tous mais les 900 parlementaires n'y ont pas mis la même application. Les membres de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique risquent ainsi de s'arracher les cheveux en lisant la déclaration d'intérêts du député socialiste Eric Jalton ... qui n'a pas lésiné sur les ratures.

fiche-interet

>> Consultez la déclaration d'intérêts de votre député ou sénateur

# Dans la catégorie riche, très riche, je demande

Une vingtaine de parlementaires ont des revenus annexes leur rapportant plus de 100.000 euros par an. Parmi eux figurent les Dassault père et fils. Le sénateur de l'Essonne Serge Dassault a perçu en 2013 une rémunération annuelle brute de 628.000 euros en tant que président du groupe industriel Marcel Dassault, à laquelle s'ajoutent jetons de présence et dividendes. Quant à son fils Olivier, député de l'Oise et président du conseil de surveillance du groupe, il bénéficie chaque année d'une rémunération brute de 357.000 euros par an, sans compter non plus jetons de présence et dividendes.

olivier-dassault

# Dans la catégorie grande gueule, je demande

Il n'avait pas envie de remplir sa déclaration d'intérêts et l'a fait savoir. A la rubrique observations, le député UMP Jacques Myard a écrit ce commentaire : "A bas l'Inquisition". A côté de son nom, on peut lire : "député-maire", "vive le cumul". 

myard

>> LIRE AUSSI - Debré : "laissez la suspicion d'honnêteté !"

# Dans la catégorie j'ai la mémoire qui flanche, je demande

Patrick Balkany, député UMP des Hauts-de-Seine a omis de mentionner son épouse Isabelle Balkany, qui est pourtant sa première adjointe à la mairie de Levallois-Perret. A la case "identification du conjoint, du partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou du concubin", Patrick Balkany a inscrit la mention: "Néant".

balkany

# Dans la catégorie abonné absent, je demande

On ne sait pas pourquoi mais le député PS de Haute-Garonne Joël Aviragnet n'a pas rempli sa déclaration d'intérêts. "Publication à venir", peut-on lire.

=joel