Les conseillers de Matignon sont-ils mieux payés qu'avant ?

  • A
  • A
Les conseillers de Matignon sont-ils mieux payés qu'avant ?
@ Reuters
Partagez sur :

OUI, MAIS… - Les rémunérations des membres du cabinet de Manuel Valls font polémique. Europe 1 a démêlé les chiffres.

dosiere, finances publiques, cour des comptes, elysée, dépenses, ps, aisne

Les conseillers ministériels ne connaissent pas la rigueur. C'est le constat du député socialiste René Dosière (photo), spécialiste des finances publiques, dans un document publié sur son blog. En épluchant les documents budgétaires annexés au projet de budget pour 2015, qui agrègent les rémunérations des trois-quarts des membres des cabinets ministériels, il a pointé une augmentation conséquente des rémunérations des conseillers du gouvernement Valls en 2014 par rapport à l'année dernière, lorsque Jean-Marc Ayrault était encore chef du gouvernement.

>> LIRE AUSSI - Les "rémunérations choquantes" des conseillers ministériels

Manuel Valls "exemplaire". René Dosière délivre cependant un satisfecit au Premier ministre lui-même. "Manuel Valls est en quelque sorte exemplaire, puisqu'il y a une légère réduction de la rémunération moyenne des gens qui sont à Matignon", a salué le député, interrogé vendredi sur Europe 1. En passant au peigne fin les salaires du cabinet du Premier ministre, il a constaté "une diminution de la rémunération moyenne de 1,3%".



Problème : Mediapart affirme l'inverse. Le site d'information, qui s'est lui aussi penché sur les revenus des conseillers de Matignon, dénonce "une explosion de leurs rémunérations". Sa conclusion : un membre du cabinet de Manuel Valls touche en moyenne 10.712 euros par mois et par personne en 2014, contre 10.106 euros sous Jean-Marc Ayrault en 2013. Pas vraiment une "explosion", mais tout de même une hausse de 6% en un an.

Qui a raison ? D'abord, Mediapart et René Dosière n'ont pas englobé le même nombre de conseillers. En effet, contrairement à l'élu de l'Aisne, le site d'information a tenu compte des effectifs du cabinet militaire de Matignon, qui comprend dix personnes. René Dosière, lui, précise bien qu'il ne parle que des "personnels civils", dont les rémunérations moyennes ont donc bel et bien diminué.

matignon

© REUTERS

Hausse des rémunérations, mais baisse des primes. Ensuite, Mediapart ne mentionne pas les "indemnités de sujétion particulière", nom officiel des primes versées aux membres des cabinets. Or, ces indemnités, qui complètent les rémunérations mensuelles, ont significativement baissé depuis l'arrivée de Manuel Valls à Matignon, de 11,5%, selon les calculs de René Dosière. Reste à voir si cette tendance, réelle entre avril et août 2014, se poursuivra ces prochains mois.

Le cabinet du Premier ministre coûte moins cher qu'avant. Surtout, et cela reste le principal, le cabinet de Manuel Valls coûte moins cher au contribuable que celui de Jean-Marc Ayrault. En effet, l'actuel Premier ministre employait 55 conseillers au 1er août 2014, alors que son prédécesseur en avait 67 l'été dernier. L'enveloppe consacrée à leur rémunération totale (hors primes) a donc mathématiquement baissé, passant de 8,1 million d'euros à 7 millions d'euros en un an. Autrement dit, avec des conseillers mieux payés, mais moins nombreux, Manuel Valls a fait économiser plus d'un million d'euros d'argent public.