Les congés parentaux, priorité du Haut conseil de la Famille

  • A
  • A
Les congés parentaux, priorité du Haut conseil de la Famille
Partagez sur :

Le Haut conseil de la Famille a été installé vendredi par François Fillon. L'un de ses dossiers prioritaires sera la réforme des congés parentaux.

A peine installé, vendredi, le Haut conseil de la Famille s’est déjà fixé une priorité : réformer les congés parentaux. "Sur les 536.000 personnes qui prennent un congé parental, seulement 1% sont des hommes. Et une femme sur deux prend un congé parental par défaut d'avoir trouvé un mode de garde adapté", a déclaré Nadine Morano, à sa sortie de Matignon.

Parmi les "pistes" de travail, la secrétaire d’Etat a évoqué celle d'"un congé parental peut-être plus court et mieux rémunéré" afin d'encourager les hommes à le prendre et qu'il ne constitue pas "un frein" à la carrière des femmes. La réflexion devrait durer "au moins jusqu'à la fin de l'année" pour aboutir à "une meilleure égalité hommes-femmes", a-t-elle indiqué.

En installant ce Haut Conseil, créé par un décret d'octobre et qui remplace la Conférence de la Famille, le premier ministre a souhaité que ses travaux cherchent "à faciliter la conciliation entre vie familiale et professionnelle, en particulier pour les familles ayant de très jeunes enfants", selon un communiqué de Matignon.

Bertrand Fragonard, conseiller maître à la Cour des comptes et président du Haut conseil pour l'avenir de l'assurance maladie, a été nommé président délégué de ce Haut conseil, placé sous l'autorité du chef du gouvernement.