Les cambriolages ont explosé en l'espace d'un an

  • A
  • A
Les cambriolages ont explosé en l'espace d'un an
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé mercredi la création de "cellules anti-cambriolages" et le recrutement de 4.320 policiers et gendarmes.

Après six ans de baisse, les cambriolages chez les particuliers ont explosé en l'espace d'un an : ils sont en hausse de 12%, selon le dernier bilan mensuel de l'Observatoire national de la délinquance (OND) publié mi-août. "Nous avons un retournement de tendance", a reconnu l'OND.

Une augmentation qui a fait bondir le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux qui a annoncé mercredi, devant les responsables départementaux des forces de sécurité qu'il avait réunis, la création de "cellules anti-cambriolages" et le recrutement de 4.320 policiers et gendarmes "d'ici la fin de l'année". Pour le ministre de l'Intérieur, il s'agit de "suivre en temps réel les infractions commises (avec) la mise en oeuvre d'une cartographie locale des cambriolages, l'exploitation des fiches de synthèse et de recoupement".

Car parmi les facteurs qui pourraient expliquer cette hausse des cambriolages, se trouve, entre autres, "l'arrivée d’équipes de cambrioleurs venues de l’étranger et qui vont commettre en un temps très court 10, 20 ou 30 cambriolages d’affilée", a expliqué Christophe Soullez, de l'Observatoire national de la délinquance, sur Europe 1 :



Par ailleurs, les chiffres officiels, qui correspondent aux plaintes déposées, "ne sont que le haut de l'iceberg", souligne Christophe Soullez, de l’OND. En effet, l'enquête de "victimation" menée par l'Insee et l'OND montre que 425.000 personnes ont vécu la douloureuse expérience d'un cambriolage en 2007. Les gens ne portent plainte qu'à 76% en cas de cambriolage réussi avec vol (pour déclencher leur assurance) et qu'à 34% en cas de tentative de cambriolage.