Les bonus de la BNP jugés "scandaleux" par Ayrault

  • A
  • A
Les bonus de la BNP jugés "scandaleux" par Ayrault
Partagez sur :

Le président du groupe socialiste à l'Assemblée demande à l’Etat d’intervenir dans la polémique qui touche la première banque française.

Je trouve cela profondément scandaleux", a estimé, jeudi sur Europe 1, Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, au sujet du milliard d'euros provisionné par BNP Paribas pour les bonus de ses équipes. "Je demande que le gouvernement exige de BNP Paribas d’arrêter tout de suite le versement de ces bonus", a ajouté le député socialiste.

"Les mauvaises habitudes reprennent et si on reprend les mêmes habitudes, on retombera dans les mêmes travers, les mêmes problèmes. S’il y a bien une leçon à tirer, c’est celle qui avait été tirée au G20. Mais il en suffit pas de tirer les leçons, il s’agit de les traduire en actes", a déploré Jean-Marc Ayrault.

Le patron des députés socialistes a également souligné que le PS allait déposer à la rentrée une proposition de loi qui "porte sur les salaires des dirigeants, notamment ceux des banques qui sont aidées par l'Etat, et surtout sur les systèmes de rémunérations type bonus, stock options". "L'actualité en rappelle l'exigence et nous serons au rendez-vous". Sur ce sujet, "il faut une loi. C'est le rôle du gouvernement de prendre ses responsabilités et au parlement de voter", a-t-il dit. BNP Paribas a confirmé mercredi avoir prévu environ un milliard d'euros pour les bonus de ses équipes.

Jeudi, François Fillon a appelé les banques au "respect" des engagements pris pour les aider à surmonter la crise financière eta convoqué leurs représentants vendredi à Matignon pour examiner les conditions du crédit aux particuliers.