Les 10 points chauds du second tour

  • A
  • A
Les 10 points chauds du second tour
Dimanche, Ségolène Royal en appelle aux abstentionnistes et "indécis"@ MAXPPP
Partagez sur :

La Rochelle, Hénin-Beaumont ou les Hauts-de-Seine : les 10 circonscriptions à surveiller dimanche.

De La Rochelle aux Pyrénées-Atlantiques en passant par le Pas-de-Calais, plusieurs batailles électorales très serrées vont se disputer dimanche. Europe1.fr a listé les "10 points chauds" de ce second tour des législatives :

>> Voir les résultats des 10 circonscriptions clé du 1er tour

LES CIRCONSCRIPTIONS EMBLEMATIQUES

Ségolène Royal vs. Olivier Falorni

ségolène royal
Objet du feuilleton de l’entre-deux-tours, la 1ère circonscription de Charente-Maritime verra s’affronter la candidate PS Ségolène Royal et le dissident Olivier Falorni, donné gagnant par deux sondages. Malgré les appels des socialistes, Olivier Falorni s'est maintenu, recevant le soutien inattendu de la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler.

Bayrou tente de sauver sa tête

bayrou
Largement devancé au 1er tour dans les Pyrénées-Atlantiques, François Bayrou a estimé qu'il était victime de son choix pour  Hollande à la présidentielle. Le président du Modem a obtenu 23,6% des voix contre 34,9% pour la candidate PS Nathalie Chabanne. L'UMP Éric Saubatte s'est maintenu avec 21,7%. Le PS est en mesure de l'emporter.

Y AURA-T-IL DES DEPUTES FN A L’ASSEMBLEE ?

Hénin-Beaumont, symbole de ces législatives

12.06 marine le pen930620
Au terme d'une campagne très tendue entre les candidats des deux Fronts, le choc du 1er tour s'est finalement terminé aux dépens du leader du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon. Dans cette 11e circonscription du Pas-de-Calais, le socialiste Philippe Kemel bénéficie désormais du soutien de tous les partis face à la présidente du Front national, Marine Le Pen.

Collard, l’Assemblée comme prétoire

Collard
Le candidat du Rassemblement Bleu Marine Gilbert Collard est arrivé en tête dans la 2e circonscription du Gard avec 34,6% des suffrages devant la candidate PS 32,9%. Dimanche, la socialiste Katy Guyot compte sur les voix du Front de gauche pour l'emporter, tandis que le député sortant UMP Etienne Mourrut, qui s'est maintenu à contre-coeur, a fait une campagne plus que light. >> Voir tous les résultats de sa circonscription

Dynastie version Le Pen

 
11.06 marion le pen 930620
Dans la troisième circonscription du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen, petite-fille de Jean-Marie et nièce de Marine Le Pen, est arrivée en tête la semaine dernière. La triangulaire du second tour contre un UMP et une PS s'annonce très serrée. >> Lire son portrait

LA LISTE NOIRE DU FN              

Pari délicat pour NKM

14.06NKM-e1default930620
L’ex-porte-parole du candidat Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet brigue un second mandat dans la quatrième circonscription de l’Essonne. Au premier tour, NKM est arrivée en tête. Mais les sondages prévoient qu’elle fera jeu égal au second tour avec son adversaire le maire PS de Marcoussis Olivier Thomas. Marine Le Pen a demandé aux électeurs frontistes de voter contre elle. >> A lire : Des tracts FN anti-NKM à Longjumeau

Bertrand fragilisé

27-12 Xavier Bertrand à Pôle Emploi 930620

© Max PPP

Dans la 2e circonscription de l'Aisne, Xavier Bertrand (38,9%), est arrivé devant la socialiste Anne Ferreira (35,5%). Mais l'ancien secrétaire général de l'UMP ne dispose pas de réserve de voix. Et comme pour NKM, Marine Le Pen a inscrit l’ex-ministre du Travail sur sa liste noire : elle appelle ses électeurs à le faire battre.

Lang, l’autre course pour le Perchoir

07.01_jack lang e1default 930x620.jpg
Dans la deuxième circonscription des Vosges, Jack Lang aura la tâche dure. Certes, il est arrivé en tête dans cette circonscription face au sortant UMP Gérard Cherpion, mais Marine Le Pen, qui l'avait croisé au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, veut également sa tête. Le FN qui a obtenu 17,5% dans cette circonscription appelle à voter contre lui.

LA BATAILLE DE MINISTRE

 

Carlotti, quitte ou double

marie-arlette carlotti

© CAPTURE D'ECRAN BFMTV

Après deux échecs aux législatives, en 2002 et 2007, la Marseillaise Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des Handicapés, se présente dans la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône, face à l'UMP Renaud Muselier. Dimanche dernier, elle est arrivée en tête, avec seulement 2 petits points d’avance. Si elle perd, elle devra quitter le gouvernement. >> Les scores dans sa circonscription

AFFRONTEMENT FRATRICIDE

Guéant en terrain miné

gueant
Deux candidats de droite sont arrivés en tête dimanche dernier dans la 9e circonscription de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine : l’ancien ministre Claude Guéant et le dissident UMP Thierry Solère. Aucun des deux ne s’étant désistés, ils s’affronteront de nouveau dans une triangulaire avec la socialiste Martine Even.