Législatives : Richard Ferrand victorieux malgré les affaires

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de la Cohésion des territoires est arrivé en tête dimanche dans sa circonscription du Finistère sous l'étiquette REM avec 33,93% des voix.

Il est arrivé largement en tête dans sa circonscription du Finistère. Le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand (REM) a obtenu 33,93% des voix, dans sa circonscription du Finistère lors du premier tour des élections législatives. Tout s'est passé comme si une affaire Ferrand avait existé à Paris mais pas localement.

Le député sortant est soupçonné de favoritisme depuis des révélations du Canard enchaîné sur une opération immobilière impliquant sa compagne.

"Je n'ai pas voulu le sanctionner". Marguerite, plutôt de gauche, avoue s'être interrogée, mais elle a finalement renouvelé sa confiance au député sortant : "Cela ne m'a pas empêchée de voter pour lui. Je pense qu'il y en a qui ont fait dix fois pire. Je n'ai pas voulu le sanctionner", explique la Bretonne. "C'est une faute, mais pour moi ce n'est pas foncièrement quelqu'un de malhonnête. Autour de moi, les gens ne se sont pas arrêtés à cette affaire".

"On s'est acharné sur lui". Beaucoup d'électeurs ont privilégié le bilan du député, souvent jugé positif. "Je crois que ça m'a un peu renforcée dans l'idée de voter pour lui", explique Monique, ancienne électrice LR. "Je trouvais que l'on s'était un peu acharné sur lui. On trouve que c'est trop. Tout ce qui a été reproché était légal. Pour le moment, il n'y a pas d'affaire Richard Ferrand".


Ferrand tacle la presse. Le ministre a réagi lui aussi à ces résultats dimanche soir, taclant la presse au passage. "Je vous ai parlé un peu tard parce que je voulais, moi, vérifier les informations avant de vous parler. Vous savez c'est un vieux tic. Ce serait bien que vous en preniez de la graine", a-t-il lâché.