Législatives : pourquoi il y aura bien deux tours pour les Français de l'étranger

  • A
  • A
Législatives : pourquoi il y aura bien deux tours pour les Français de l'étranger
Le second tour des élections législatives pour les Français de l'étranger aura lieu le 18 juin. @ TENGKU Bahar / AFP
Partagez sur :

Dans plusieurs circonscriptions, les candidats LREM ont dépassé les 50% des suffrages exprimés dès le premier tour. Mais la faible participation oblige à organiser un second round.

LA QUESTION CON

Un "raz-de-marée" La République en Marche! à l'étranger. Lundi soir, les résultats du premier tour des législatives dans les onze circonscriptions des Français de l'étranger ont montré un très fort ancrage des candidats proches d'Emmanuel Macron. Dans la première circonscription, qui correspond au Canada et aux Etats-Unis, le candidat LREM Roland Lescure a raflé 57,53% des voix. Dans la troisième, qui regroupe l'Europe du nord, notamment le Royaume-Uni, Alexandre Holroyd empoche 57,80% des suffrages. Dans les quatrième, cinquième, sixième, septième, dixième et onzième circonscriptions aussi, ce sont les poulains d'Emmanuel Macron qui dépassent les 50%.

Une participation trop faible. Et pourtant, tous devront disputer un second tour. Car ces scores sont calculés en pourcentage des suffrages exprimés. Or, pour les législatives, le taux de participation compte aussi. Pour l'emporter dès le premier tour, il faut non seulement obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés, mais aussi que cela représente au moins 25% des inscrits.

Or, le taux de participation a été très faible dans les onze circonscriptions des Français de l'étranger : 19,1% en moyenne. Aucun candidat n'a donc franchi le palier des 25% d'inscrits, et le "raz-de-marée" est à relativiser. Un second tour sera organisé pour départager les finalistes. Cette fois, il se déroulera le 18 juin, comme en France.

EN DIRECT : le 1er tour des élections législatives 2017, le 11 juin sur europe1.fr