Législatives : pas de vague rose en vue

  • A
  • A
Législatives : pas de vague rose en vue
Si la guahce l'emporterait aux élections législatives, le Parti socialiste n'obtiendait lui par la majorité absolue.@ MAXPPP
Partagez sur :

La gauche reste favorite, mais sans déferlante socialiste, selon un sondage publié mardi.

A moins de deux semaines du premier tour des élections législatives, la gauche reste solidement favorite. Mais sans raz-de-marée. Selon un sondage Ipsos-Logica Business Consulting pour France Télévisions, Radio France et Le Monde, publié mardi,  la gauche parlementaire serait en tête du premier tour des élections législatives avec un score cumulé de 45%. En face, l’UMP et ses alliés sont crédités de 35% des intentions de vote.

"Tout sauf une déferlante"

"Le rapport de forces est favorable à la gauche. Mais la victoire s'annonce d'une ampleur mesurée. C'est tout sauf une déferlante. On ne se dirige pas vers une majorité absolue du PS", note Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos. Seuls, le parti socialiste et ses alliés n’obtiendraient en effet que 31% des suffrages. Le Front de gauche est crédité de 8% des intentions de vote, Europe Ecologie-Les Verts (EELV) de 6%, l'extrême gauche de 1,5%. De son côté, le Mouvement Démocrate (MoDem) obtiendrait 2%, et les candidats divers 1,5%.

Le Front national, quant à lui, obtiendrait 15% des voix. Ce qui, ajoutés aux voix de l’UMP, fait pile 50% pour l’ensemble de la droite. Sauf que les deux partis n’ont pas passé d’accord. Au contraire, la présence annoncée de candidats Front national au second tour dans près de 150 circonscriptions devrait constituer un véritable poison pour la droite. Et donc profiter à la gauche.