Législatives partielles : le PS sauve les meubles dans les Yvelines

  • A
  • A
Législatives partielles : le PS sauve les meubles dans les Yvelines
Pascal Thévenot (LR), soutenu par l'UDI et le MoDem est arrivé en tête du premier tour, récoltant 46,05% des suffrages.@ Fred Dufour/AFP
Partagez sur :

Éliminé au premier tour des élections législatives partielles dans le Nord et l'Aisne, le PS hisse un candidat au second tour dans les Yvelines. Il sera opposé à un candidat LR.

C'est une maigre consolation. Le Parti socialiste, qui a subi deux défaites dimanche soir, au premier tour des élections partielles dans le Nord et l'Aisne, a sauvé les apparences dans les Yvelines.

Pascal Thévenot (LR) largement en tête. Le candidat socialiste Tristan Jacques recueille 12,98% des suffrages. Il sera opposé à Pascal Thévenot, le maire de Vélizy soutenu par l'UDI et le MoDem récoltant 46,05% des suffrages. Le candidat de droite semble bien parti pour succéder à Valérie Pécresse à la tête de la deuxième circonscription des Yvelines. Il devrait pour cela compter sur les soutiens de Didier Blanchard, divers droite (4,32%) et surtout de Benjamin La Combe, étiqueté "Yvelines pour tous", résurgence de la Manif pour Tous (9,56%).

Le candidat FN recueille quant à lui 9,38% des voix. A gauche, Max Alain Obadia (Nouvelle Donne) recueille 4,88% des voix, Colette Gergen (PCF) 3,58% et Jérémy Bizet (France Ecologie) 1,98%. EELV, emmené par Juliette Nitecki Sniter, réalise quant à elle le score de 7,27%.