Législatives partielles dans l'Aisne : LR devance le FN, le PS éliminé

  • A
  • A
Législatives partielles dans l'Aisne : LR devance le FN, le PS éliminé
A Saint-Quentin, le candidat des Républicains Julien Dive est arrivé en tête au premier tour avec 38,07%.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Dans l'Aisne, le Nord et les Yvelines, le FN et Les Républicains se hissent au second tour. Des scores qui confirment la montée en puissance du parti frontiste et le désaveu de la gauche.

Dans la deuxième circonscription du département, à Saint-Quentin, le candidat des Républicains Julien Dive est arrivé en tête au premier tour avec 36,28%.

Duel LR/FN au second tour. Au second tour, le maire d'Itancourt, âgé de 31 ans, sera opposé à la frontiste Sylvie Saillard, créditée de 28,79% des suffrages. Le parti socialiste, représenté par Anne Ferreira Da Costa, récolte 15,69% des voix. La droite et l'extrême droite sont donc en ballottage pour remplacer Xavier Bertrand, qui a démissionné de son mandat pour se consacrer à la région Nord-Pas-de-Calais/Picardie après son élection. Un candidat sans étiquette, Eric Norel (5,79%), arrive en 4e position, devançant deux candidats communistes, Gérard Brunel (3,80%) et Corinne Becourt (3,48%), puis ceux d'EELV (3,33%), LO (2,21%) et Belaïdi Lograda, sans étiquette (0,63%). La participation à ce scrutin a été de 33,97%, selon la préfecture.

"Pas une surprise" pour le PS. Pour la candidate socialiste, le résultat "n'est pas une surprise" vu "la faible participation", "l'éclatement de la gauche" et "le contexte national", a-t-elle déclaré. "Par rapport à 2012, l'ex-UMP (Les Républicains NDLR) se maintient ou se tasse mais, contrairement au Front national, ne bénéficie pas de l'effondrement de la gauche", a réagi pour sa part Nicolas Bay, secrétaire général du Front national.