Législatives partielles :1er round pour l'UMP

  • A
  • A
Législatives partielles :1er round pour l'UMP
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les candidats sont arrivés en tête dimanche dans deux circonscriptions des Français de l'étranger.

Le contexte. Les expatriés ont voté ce week-end dans les 1ère (Canada et États-Unis) et 8e (Chypre, Grèce, Israël, Italie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège, Turquie) circonscriptions des Français de l'étranger pour élire deux nouveaux députés. Ces deux législatives partielles interviennent après l'invalidation par le Conseil constitutionnel de l'élection des socialistes Corinne Narassiguin et Daphna Poznanski-Benhamou.

Une forte abstention. Sans surprise, ces deux législatives partielles ont peu mobilisé. Et ce, malgré le scrutin par Internet mis en place pour pallier l'éloignement des bureaux de vote. En Amérique du Nord, seuls 13,47% des quelque 152.000 inscrits ont pris part au scrutin, soit 86,53% d'abstention. A titre de comparaison, en juin 2012, la participation s'élevait à environ 20%. Dans la 8e circonscription des Français de l'étranger, le scrutin n'a pas plus passionné les expatriés. L'abstention a frôlé les 90% (contre 87% en juin 2012). Constatant une baisse de la participation, une "tendance que l'on observe en France pour les partielles", Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, a appelé à la mobilisation pour le second tour.

 

>>> L'UMP favorite dans les deux circonscriptions

Lefebvre en tête en Amérique du Nord. L'ancien secrétaire d'Etat UMP Frédéric Lefebvre, proche de Nicolas Sarkozy, réinvesti par son parti pour ce nouveau scrutin, a recueilli 29,15% des suffrages exprimés, se plaçant ainsi devant le candidat du PS Franck Scemama, qui obtient 24,98%. Derrière eux, Damien Regnard (divers droite) recueille 12,67%, Louis Giscard d'Estaing, investi par l'UDI 8,62%, et Cyrille Giraud (EELV) 7,39%. Parmi les 12 candidats, Frédéric Lefebvre et Franck Scemama sont donc les seuls qualifiés pour le second tour qui aura lieu samedi 8 juin.

Duel UMP/UDI en Europe du Sud et Israël. La candidate UMP Valérie Hoffenberg (21,84%), qui a reçu la semaine dernière le soutien implicite de Nicolas Sarkozy, affrontera au second tour le 9 juin Meyer Habib, investi par l'UDI de Jean-Louis Borloo (15,36%). Marie-Rose Koro, la candidate investie par le PS, a été éliminée dimanche dès le premier tour de la législative partielle, ne recueillant que 14,61% des voix. L'an dernier, la circonscription avait été remportée par la socialiste Daphna Poznanski-Benhamou, avec près de 56% des voix au second tour face à Valérie Hoffenberg. Mais le Conseil constitutionnel avait annulé en février son élection pour cause d'irrégularités dans son compte de campagne.