Législatives : Mennucci ne donnera aucune consigne de vote pour le second tour à Marseille

  • A
  • A
Législatives : Mennucci ne donnera aucune consigne de vote pour le second tour à Marseille
@ KENZO TRIBOUILLARD, Patrick KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Le député socialiste sortant n'appellera ni à voter pour Jean-Luc Mélenchon ni pour la candidate REM. 

Le député socialiste sortant Patrick Mennucci a annoncé jeudi qu'il ne donnerait "aucune consigne de vote" pour le second tour de l'élection législative dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, où Jean-Luc Mélenchon affronte dimanche une candidate REM.

Mardi, Patrick Mennucci avait appelé le chef de file de La France insoumise, qui l'a éliminé dans sa circonscription marseillaise, à soutenir les candidats socialistes "fidèles à leur parti" engagés au second tour, condition de son soutien local. "Jean-Luc Mélenchon a décidé de refuser", explique dans un communiqué Patrick Mennucci, appelant ses électeurs à "se déterminer en (leur) âme et conscience". 

Mennucci dénonce le "sectarisme" et "l'égocentrisme" de Mélenchon. Le socialiste demandait notamment que LFI soutienne, entre autres candidats, l'ex-ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem (6e circonscription du Rhône) ou Boris Vallaud (dans la 3e circonscription des Landes). Par ce choix, Jean-Luc Mélenchon "démontre à nouveau que son objectif n'est pas de faire élire un maximum de députés de gauche à l'Assemblée nationale mais bien de faire battre un maximum de socialistes", a dénoncé le député sortant, moquant chez son adversaire "sectarisme", "égocentrisme" et "volonté hégémonique".

Le leader de la France Insoumise a apporté son soutien aux députés PS encore en lice qui avaient signé la motion de censure contre la loi Travail l'année dernière, soit en tout et pour tout quatre candidats. Patrick Mennucci a été éliminé au soir du premier tour, arrivant avec 12,4% des voix en troisième place derrière Jean-Luc Mélenchon (LFI, 34,3%) et Corinne Versini (REM, 22,7%).