Législatives : "J'ai toujours voté à gauche", affirme Bruno Bonnell

  • A
  • A
Partagez sur :

Dans la 6ème circonscription du Rhône, Bruno Bonnell, entrepreneur et candidat macroniste part favori face à Najat Vallaud-Belkacem. Il dit avoir toujours voté à gauche mais remet en cause le clivage classique.

INTERVIEW

On le sait, Emmanuel Macron est ni de gauche ni de droite. Un positionnement qui plaît à Bruno Bonnell, bien placé pour entrer à l'Assemblée nationale sous les couleurs de La République en marche! depuis la 6ème circonscription du Rhône. Au micro d'Europe 1, jeudi, l'entrepreneur est revenu sur ses convictions : "J'ai toujours voté à gauche depuis François Mitterrand. Le climat gauche-droite est devenu un peu vintage, c'est parce qu'il ne répondait plus aux attentes des Français que j'ai spontanément adhéré à La République en marche!"

"Une gauche sacrément en désordre". Un homme de gauche qui se présente à Villeurbanne, fief de gauche, face à une opposante socialiste ? "Le socialisme n'a pas l'exclusivité du social. Toutes mes années d'entrepreneur m'ont montré qu'on doit équilibrer en permanence entre l'économique et le social", a-t-il répondu. Avant de critiquer ce que représente son adversaire locale Najat Vallaud-Belkacem : "De quelle gauche parlons-nous ? Une gauche qui veut taxer les robots, d'une gauche qui veut le revenu universel… On a une incohérence. (...) C'est une gauche sacrément en désordre et qui ne fait pas envie aujourd'hui."

"Fake news et ragots". Il s'est également défendu des accusations d'optimisation fiscale notamment portées par Mediapart : "Non seulement il n'y a rien d'illégal, mais il n'y a rien d'immoral. En ce qui me concerne, j'ai été jugé, j'ai été contrôlé, j'ai une conscience parfaite. (…) J'ai réellement la volonté de servir mon pays, pas de commenter les fake news et les ragots."