Elue du personnel de Whirpool, elle sera suppléante aux législatives : "J'ai été convaincue par le personnage Macron"

  • A
  • A
Partagez sur :

Cécile Delpirou a été convaincue par Emmanuel Macron lorsqu'il est venu voir les salariés de Whirlpool entre les deux tours de la présidentielle.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

On connait pour l'instant 428 candidats aux législatives pour La République en Marche. Chacun d'entre eux ne se présente pas seul mais avec un suppléant. C'est par exemple le cas de Tiphaine Auzière, la belle-fille d'Emmanuel Macron qui se présente aux côtés du candidat investi dans la quatrième circonscription du Pas-de-Calais. À noter également la présence d'une élue du personnel de l'usine Whirpool d'Amiens, usine sous les feux des projecteurs dans l'entre-deux tours. Pourquoi avoir décidé de rejoindre en Marche ? Cécile Delpirou, qui se présente comme suppléante de l'écologiste Barbara Pompili dans la deuxième circonscription de la Somme, répond à Europe 1, samedi.

"Il faut prendre ses responsabilités". "C'est un pas qui n'est pas facile à franchir, mais je pense qu'il faut prendre ses responsabilités et accepter", explique la déléguée CFE-CGC. "On se plaint de tous ces politiciens qui sont dans la politique depuis si longtemps qu'on se demande si un jour ils ont travaillé pour un patron. Donc quand on nous demande d'y aller, si on n'y va pas après on ne peut plus se plaindre." 

"Il a su convaincre". Une décision motivée par la visite d'Emmanuel Macron à l'usine pendant l'entre-deux-tours ? "C'était pas simple mais il a su convaincre. J'ai été convaincue par le personnage. Ça m'a donné une autre image. Et ce que j'ai apprécié aussi, c'est que lorsque nous l'avons rencontré à la CCI [la Chambre de Commerce et d'Industrie où le candidat a rencontré les délégués du personnel], c'est sa capacité à prendre des engagements et des engagements réalistes."

Barbara Pompili avant tout. Cécile Delpirou se considère-t-elle comme une "prise de guerre" du camp Macron ? "Honnêtement non. Si j'étais une prise de guerre, je serais celle de Barbara Pompili parce que ce qui m'a fait sauter le pas, c'est la grande confiance que j'ai en elle."