Législatives : Emmanuel Macron attribue l'abstention aux autres partis qui "n'ont pas mobilisé"

  • A
  • A
Législatives : Emmanuel Macron attribue l'abstention aux autres partis qui "n'ont pas mobilisé"
Emmanuel Macron a rejeté la responsabilité de l'abstention sur les partis "qui n'ont pas mobilisé".@ CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL / AFP
Partagez sur :

"D'abord si ça n'a pas voté, c'est aussi que beaucoup d'autres n'ont pas mobilisé", a déclaré le président au sujet de l'abstention record aux législatives.

Emmanuel Macron a attribué lundi l'abstention aux élections législatives, qu'il "regrette", au fait que, à l'exception de La République en marche!, les autres partis "n'ont pas mobilisé" les électeurs. "Evidemment c'est un devoir citoyen d'aller voter", a dit le chef de l'État, interrogé par un journaliste de l'émission Quotidien, sur TMC. "Et je pense, que ce soit les deuxièmes tours, que ce soit les législatives, d'abord si ça n'a pas voté, c'est aussi que beaucoup d'autres n'ont pas mobilisé", ajoute-t-il.

"Un devoir et une nécessité". "Parce que ceux qui avaient à voter pour nous ont voté pour celles et ceux qui défendaient la majorité présidentielle et les idées que je porte", a-t-il dit. "Donc moi je le regrette. Je pense que c'est à la fois un devoir et que si l'on veut que le débat s'organise au parlement et ailleurs, c'est une nécessité", a-t-il ajouté. L'abstention a battu dimanche un nouveau record pour des législatives, avec près de 57%. Un record aggravé par rapport au premier tour (51,3%).