Législatives : Christian Jacob fustige l'attitude de "petit politicard" d'Emmanuel Macron

  • A
  • A
Partagez sur :

Le patron du groupe LR à l’Assemblée nationale juge "déplorable" l'attitude de la République en marche pour les législatives.

"Petites magouilles et petites ficelles." Voilà comment Christian Jacob juge le processus de la République en marche pour les législatives. Alors que le mouvement a dévoilé la liste des 428 candidats qui mèneront la bataille en juin, le patron du groupe LR à l’Assemblée nationale n'a pas de mots assez dur à propos des arbitrages d'Emmanuel Macron. 

Il ne sait plus comment s'en sortir. "Emmanuel Macron est totalement empêtré dans les législatives, il ne sait plus comment s'en sortir", tacle le député de Seine-et-Marne qui juge sévèrement la méthode. "L'attitude déplorable de sommer des candidats de choisir rapidement et de rejoindre le camp Macron en courant, (...) la pantalonnade en face de Manuel Valls, (...) c'est une attitude, passez-moi l'expression de petit politicard." 

"Nous, nous n'avons pas de soucis d'investitures." Le patron des députés LR est également revenu sur la colère de François Bayrou, qui juge insuffisant le nombre de candidats MoDem investis sur la liste la République en marche. "Les masques tombent, (ils ont) boursicoté des postes." Un mic-mac qui fait (provisoirement) les affaires LR, alors qu'Emmanuel Macron continue les appels du pied aux députés de la droite et du centre. "C'est leur problème, nous, nous n'avons pas de soucis d'investitures, elles sont bouclées", a assuré Christian Jacob.