Législatives : Bianco renonce

  • A
  • A
Législatives : Bianco renonce
@ MAXPPP
Partagez sur :

Au nom du non-cumul des mandats, Jean-Louis Bianco renoncer à se présenter.

Député socialiste Jean-Louis Bianco a annoncé, jeudi, qu'il ne sollicitera pas de nouveau mandat à l'occasion des législatives de juin 2012. Le président du conseil général des Alpes-de-Haute-Provence souhaite ainsi respecter la règle du non-cumul des mandats. "Le Parti socialiste a adopté une telle règle demandant à un élu, dans les trois mois de son élection, de choisir entre son siège local et sa fonction de député. Il m’a donc paru plus clair de le faire maintenant", a-t-il confié à Europe1.fr. 

Qui le remplacera ? Jean-Louis Bianco pense à son suppléant Gilbert Sauvan, premier secrétaire de la fédération du PS dans le département, qu'il soutient.

Le président des Alpes-de-Haute-Provence ne renonce toutefois pas à la politique nationale puisqu'il rappelle, au détour d'une phrase, qu'un mandat local est toujours compatible avec des "responsabilités nationales". Reste que "la question n’est pas là", dit-il. "Il faut d’abord gagner et je ne fais pas campagne [auprès du candidat socialiste] pour un fauteuil. (…) Franchement, je n’en sais rien. On me dit qu’on parle de moi… Mais 200 personnes peuvent dire la même chose. Il faut d’abord faire gagner François Hollande", ajoute-t-il.