Législatives : Bayrou annonce avoir trouvé un projet d'accord "solide et équilibré" avec En Marche!

  • A
  • A
Législatives : Bayrou annonce avoir trouvé un projet d'accord "solide et équilibré" avec En Marche!
François Bayrou avait tapé du poing sur la table après l'annonce des investitures par En Marche! @ CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :

L'accord doit encore être avalisé samedi par le mouvement d'Emmanuel Macron. 

Le président du MoDem François Bayrou a annoncé vendredi soir avoir trouvé un projet d'accord "solide et équilibré" avec La République en marche! sur les investitures aux législatives. "On a fait des pas en avant sur des questions extrêmement importantes pour l'avenir de la majorité", a-t-il déclaré aux journalistes, à l'issue d'un bureau exécutif de son parti.

Les responsables du MoDem, en contact avec des responsables d'En Marche!, ont travaillé pendant quatre heures vendredi soir sur une liste d'investitures qui doit encore être avalisée par le parti d'Emmanuel Macron samedi matin, mais François Bayrou s'est montré confiant sur un accord.

Désaccords sur les investitures. Allié du président élu, François Bayrou avait refusé de donner son "assentiment" à la liste de 428 noms dévoilée jeudi par la République en Marche !, estimant que son mouvement avait été lésé en n'obtenant qu'une quarantaine d'investitures alors qu'il en réclamait une centaine.

Selon François Bayrou, il ne s'agissait pas de répondre "à des problèmes arithmétiques" mais "à deux questions essentielles : est-ce qu'il s'agit d'un parti unique ou d'une majorité plurielle ?". Aux termes de ce projet d'accord, la future majorité qui devrait sortir des élections des 11 et 18 juin est "centrale, équilibrée et pluraliste", s'est-il félicité.

En Marche! minimise les tensions. Le secrétaire général du parti d'Emmanuel Macron, Richard Ferrand, a assuré le maire de Pau que tout allait "bien se passer" pour les législatives, notant qu'"une quarantaine" de candidats MoDem figurent déjà sur la liste des investis.

Y aura-t-il de nouveaux candidats MoDem, alors que près de 150 circonscriptions restent à pourvoir? "Autant que nécessaire dès lors que ce sont les meilleurs candidats", a répondu Richard Ferrand.