Législatives à risque pour le PS

  • A
  • A
Législatives à risque pour le PS
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le groupe PS à l’Assemblée pourrait voir sa majorité absolue affaiblie.

L'INFO. Les expatriés votent samedi dans les 1ère (Canada et États-Unis) et 8e (Chypre, Grèce, Israël, Italie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège, Turquie) circonscriptions des Français de l'étranger pour élire au second tour deux nouveaux députés. Ces deux législatives partielles interviennent après l'invalidation par le Conseil constitutionnel de l'élection des socialistes Corinne Narassiguin et Daphna Poznanski-Benhamou.

lefebvre

L'UMP en bonne position. Le parti socialiste est déjà assuré de perdre un siège  puisque la candidate PS a été éliminée dès le premier tour dans la 8e circonscription  des Français de l'étranger. En Amérique du Nord et au Canada, le rapport de force issu du premier tour plaide en faveur du candidat de l'UMP Frédéric Lefebvre qui affrontera le socialiste Franck Scemama. L'ancien secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy devrait bénéficier du report des voix qui se sont portées au premier tour sur le candidat divers droite et sur celui de l'UDI Louis Giscard d'Estaing.

Un ou deux sièges perdus. En cas de double défaite, le PS à l'Assemblée nationale ne disposerait plus que de 292 sièges, soit seulement trois sièges de plus que la majorité absolue dans l’hémicycle qui s'établit à 289 députés. Le groupe PS craint également de perdre un autre siège à Villeneuve-sur-Lot dans le Lot-et-Garonne où une législative partielle est organisée les 16 et 23 juin. La majorité absolue est importante pour le groupe PS de l'Assemblée car les alliés du Front de gauche et des écologistes ont parfois donné du fil à retordre au gouvernement en ne votant pas les textes de la majorité.