Législative partielle dans le Nord : le candidat LR Vincent Ledoux élu député face au FN

  • A
  • A
Législative partielle dans le Nord : le candidat LR Vincent Ledoux élu député face au FN
Vincent Ledoux a été élu dimanche face au FN.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le candidat socialiste Alain Mezrag, arrivé en troisième position, avait été éliminé au premier tour. 

Le candidat Les Républicains de la 10e circonscription du Nord, Vincent Ledoux, est arrivé dimanche soir en tête des élections législatives partielles, devançant largement la candidate frontiste. Vincent Ledoux, 49 ans, a obtenu 67,92% des voix, contre 32,08% pour la candidate du Front national Virginie Rosez, lors d'un scrutin où la participation n'a atteint que 22,00% (21,7% au premier tour).

Le PS éliminé au premier tour. Au premier tour, Vincent Ledoux, maire de Roncq et vice-président de la Métropole Européenne de Lille, avait obtenu 46,84% des suffrages et se trouvait en ballottage face à la candidate frontiste (25,22%).  Le candidat socialiste Alain Mezrag se plaçait en troisième position avec 11,24% des voix. Venaient ensuite les candidats EELV (5,90%), PCF (5,10%), LO (2,96%), DVD (1,49%) et MRC (1,24%).

Ledoux remplacera Darmanin. Vincent Ledoux remplacera à l'Assemblée nationale le maire de Tourcoing Gérald Darmanin (LR) qui a démissionné de son mandat de député en janvier pour cause de cumul des mandats, préférant entrer dans l'exécutif régional au côté de Xavier Bertrand, dont il est l'un des vice-présidents.

La gauche avait appelé au front républicain. Après la défaite du PS au premier tour, la fédération PS du Nord avait appelé explicitement les électeurs "à faire barrage au Front National en votant pour le candidat de droite Vincent Ledoux".  Manuel Valls avait déploré mardi sur RMC la division de la gauche, qui a selon lui contribué à l'effacement du PS dès le premier tour des législatives partielles dans le Nord et l'Aisne.