Doubs : le candidat PS l'emporte, mais ne "pavoise pas"

  • A
  • A
Doubs : le candidat PS l'emporte, mais ne "pavoise pas"
Partagez sur :

SCRUTIN - Le candidat socialiste à remporté 51,43% des voies, alors que sa rivale frontiste, Sophie Montel, totalise 48,57% des suffrages. Frédéric Barbier a remercié "les forces républicaines" pour sa victoire. 

L'INFO. Le Doubs reste socialiste. Frédéric Barbier, donné favori dans les sondages, a remporté la législative partielle qui l'opposait à Sophie Montel, candidate Front national, selon le PS. Le candidat socialiste à remporté 51,43% des voix, alors que sa rivale frontiste totalise 48,57% des suffrages. Cette partielle, destinée à pourvoir le siège laissé vacant dans la 4e circonscription par le socialiste Pierre Moscovici après son départ pour la Commission européenne, a été érigée en test par l'ensemble de la classe politique avant les prochaines départementales.

>> LIRE AUSSI - Législative du Doubs : participation en hausse à la mi-journée

Une victoire des "forces républicaines". Le député fraîchement élu a réagi quelques instants après l’annonce de sa victoire, saluant notamment un front républicain : "Je ne me réjouis pas, je ne pavoise pas, ce succès je le dois aux forces républicaines. [...] Je souhaite remercier toutes les électrices et tous les électeurs. Bien sûr les électeurs de gauche, mais aussi les forces républicaines, je pense à l'UDI, le Modem, une partie de l'UMP, avec des personnalités telles qu'Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Dominique Bussereau, Gérard Larcher, Jean-Christophe Lagarde, qui se sont pour certains affranchis de décisions de groupes politiques pour appeler à voter pour moi", a déclaré Frédéric Barbier, qui a remporté le scrutin avec 15.504 votes.

"Cette élection peut être un tournant de ce quinquennat", a ajouté cet ancien cadre EDF de 54 ans, avant de conclure : "Il faut garder l'esprit d'union nationale autour des valeurs de la République".

>> LIRE AUSSI - Législative partielle dans le Doubs : un match FN-PS très serré

Un résultat "très médiocre" du PS pour Philippot. Florian Philippot, vice-président du FN, a quant à lui estimé le résultat du PS "très médiocre" et "un excellent score" de la candidate du Front nationale dans le Doubs même si elle a été battue. "C'est un excellent score" pour Sophie Montel, a déclaré l'eurodéputé, car "nous étions face au PS, plus l'UMP, plus le Front de Gauche, plus le centre, plus les Verts". "Le Premier ministre est venu deux fois, et le président de la République lui-même a parlé" de cette élection législative dans la 4ème circonscription du Doubs, a-t-il analysé. Lors du 1er tour, la candidate frontiste, Sophie Montel, 45 ans, était arrivée en tête avec 32,60% des voix, au socialiste Frédéric Barbier (28,85%), 54 ans.

"C'est le FN qui est le grand vainqueur de l'élection". Marine Le Pen, présidente du Front national, a pour sa part estimé dimanche soir que son parti était "le grand vainqueur" de la législative partielle du Doubs. "Je pense que le PS a gagné d'un cheveu, mais c'est le FN qui est le grand vainqueur de l'élection", a assuré Marine Le Pen. "Cette élection nous apporte beaucoup d'enseignements très prometteurs pour l'avenir: les consignes de l'UMP pas suivies par leurs électeurs, que ce soit appeler à s'abstenir ou à voter socialiste". La candidate Sophie Montel a récolté 14.641 voix dans ce scrutin, soit une progression d'environ 6.300 voix entre les deux tours, dans un contexte de hausse de la participation de près de dix points. Elle réalise ainsi le score le plus élevé enregistré par un candidat frontiste dans une partielle. 

>> LIRE AUSSI - Dans le Doubs, le PS et le FN draguent l'électorat UMP

Une participation en hausse. Car les électeurs de la circonscription du Doubs ont, semble-t-il, perçu l’importance du second tour de leur législative partielle. Dimanche, et malgré un froid glacial, la participation des électeurs était en effet en nette hausse à une heure de la fermeture des bureaux de vote, avec 43,49% contre 34,45% à la même heure lors du premier tour de dimanche dernier, selon la préfecture.