Législative : Douillet candidat dans les Yvelines

  • A
  • A
Législative : Douillet candidat dans les Yvelines
Partagez sur :

L’ancien judoka sera le candidat de l’UMP lors d’un scrutin partiel dans la 12e circonscription des Yvelines les 11 et 18 octobre prochains.

David Douillet franchit le pas. Proche du RPR puis de l’UMP depuis sa retraite sportive en 2000, le double champion olympique de judo va, pour la première fois, se frotter au verdict des urnes. Celui qui est depuis mars 2009 secrétaire national aux Sports à l’UMP a, en effet, annoncé, samedi sur RTL, qu’il briguerait la députation dans la 12e circonscription des Yvelines, lors d’une législative partielle organisée les 11 et 18 octobre prochains.

Le siège est en effet vacant depuis la condamnation début août de Jacques Masdeu-Arus (UMP) pour corruption passive et recel d'abus de biens sociaux, assortie de 10 ans d'inéligibilité, dans une affaire impliquant également Pierre Bédier, ex-président du Conseil général des Yvelines.

"J'ai décidé d'y aller avec l'appui évidemment de tout l'UMP", a annoncé David Douillet. "Ca fait longtemps que j'ai envie de faire de la politique. C'est un prolongement de mon identité, de ce que je fais depuis 9 ans, après l'arrêt de ma carrière." L’ancien judoka lancera officiellement sa campagne lundi lors d’une conférence de presse.

Mercredi soir, Valérie Pécresse, présidente du comité départemental de l'UMP et ministre de l'Enseignement supérieur, avait affirmé que la candidature de l'ex-judoka avait "recueilli un large soutien local". Cela n’est pas gagné pour autant pour l'ancien champion. Car si la droite tient la circonscription depuis 1993, en 2007 la bataille avait été rude. Jacques Masdeu-Arus ne l’avait emporté au deuxième tour qu’avec 52,32% des voix.